François THOMAZEAU

Chef de projet senior - Territoires et climat

François a rejoint I4CE en 2022 pour conduire des travaux de recherche sur les enjeux budgétaires et de financement de l’action des collectivités territoriales en direction du climat.

 

Avant de rejoindre I4CE, François a travaillé sept ans en collectivités territoriales (Conseil Général de Vaucluse, Conseil Général de l’Hérault, Ville de Clermont-Ferrand), notamment sur des fonctions de direction en ressources humaines ou financières, et deux ans à l’Université Clermont Auvergne (UCA) sur des fonctions de direction générale. Détaché sur les fonctions d’inspecteur à l’inspection générale des finances (IGF) de 2017 à 2019, il était chargé de conduire des missions d’analyse et de conseil pour le compte du gouvernement en matière de gestion publique et de politique économique.

 

François est diplômé de Sciences Po Rennes. Lauréat du concours externe d’administrateur territorial, il a étudié à l’Institut National des Etudes Territoriales (INET) en 2009-2010.

Équipe
Dernières contributions
  • 25/11/2022 Édito de la semaine

    Investissements des collectivités : la grande incertitude

    Cette semaine le Congrès de l’Association des Maires a rassemblé nombre d’élus locaux venus de toute la France pour échanger sur l’actualité du monde territorial. Un mot a dominé les débats : incertitude. Incertitude sur les dépenses des collectivités d’abord, sous l’effet d’une crise énergétique qui s’inscrit dans la durée et du retour de l’inflation. Incertitude sur leurs ressources, ensuite, avec la disparition d’un impôt local de plus, la CVAE, et l’apparition d’un nouveau venu, le « fonds vert » dont l’objectif exact, les modalités de gestion, et la pérennité dans le temps vont encore devoir être clarifiés. Incertitude, enfin, sur le cadre général des finances des collectivités avec le retour de « contrats de Cahors » new look très décriés. 
  • 25/11/2022 Etude Climat

    Climat : comment les collectivités territoriales financent leurs investissements

    Selon les travaux d’I4CE, les collectivités territoriales doivent, pour remplir les engagements européens et internationaux de la France en matière de neutralité carbone, plus que doubler leurs investissements annuels en direction du climat (12 Mds€ annuels contre 5,5 Mds€ actuellement), pour atteindre environ 20 % du total de leurs dépenses d’investissement actuelles.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.

Fermer