Article 173-VI : bilan du reporting climat après deux ans d’application

21 novembre 2018 - Point Climat - Par : Morgane NICOL / Julie EVAIN / Michel CARDONA

En 2015, l’article 173-VI de la loi de Transition énergétique créait un précédent mondial, en obligeant les investisseurs à être transparents sur l’impact de leurs investissements en matière de climat.

Après deux ans de reporting climat par les investisseurs, portant sur leurs activités 2016 et 2017, quel bilan tirer de cet article 173-VI ? C’est la question à laquelle doivent répondre les Ministères des Finances et de la Transition Écologique et Solidaire, à l’heure où est prévu un bilan de l’application de ce dispositif.

Dans ce Point Climat, I4CE dresse le constat de l’application de l’article 173-VI, de ses conséquences sur l’évolution des pratiques de reporting climatique et la gestion des investissements. De ce constat, I4CE formule des recommandations pour en améliorer l’impact au niveau français. Ces recommandations seront aussi, espérons-le, utiles au débat à l’échelle de l’Union européenne, alors même que les négociations sur un futur « article 173 européen » sont en cours.

Ce Point climat se base sur trois projets de recherche en cours sur la finance climat, et en particulier sur une étude, conduite avec le WWF France : « Article 173 : analyse du reporting climat des assureurs ».

Article 173-VI : bilan du reporting climat après deux ans d’application pdf
Voir les annexes
  • Retrouvez aussi l’étude sur le reporting climat des assureurs français réalisée avec le soutien de WWF France Télécharger
Contacts I4CE
Morgane NICOL
Morgane NICOL
Directrice du Programme Territoires Email
Julie EVAIN
Julie EVAIN
Cheffe de projet - Finance Email
Michel CARDONA
Michel CARDONA
Associate Expert - Financial Sector, Risks and Climate Change Email
Pour aller plus loin
  • 27/04/2022 Billet d'analyse
    Présidentielle 2022 : Trois agendas à suivre pour concrétiser les engagements présidentiels

    Emmanuel Macron y a pris de nouveaux engagements qui vont devoir maintenant être concrétisés. Dans ce billet, Benoît Leguet d’I4CE met en avant les trois agendas qu’il faudra suivre dans les prochains mois pour vérifier la mise en œuvre de ces engagements… et les enrichir : le débat budgétaire à l’automne ; le lancement de la loi de programmation énergie climat ; et enfin la fin de la présidence française de l’Union européenne et les suites du Green Deal européen. Trois agendas qui s’imposeront à la nouvelle majorité après les législatives, quelle qu’elle soit.

  • 12/04/2018 Billet d'analyse
    Edito – I4CE salue la tenue de la première conférence internationale sur le risque climat pour les superviseurs

    Les banquiers centraux se mobilisent face aux risques climatiques, en plaidant pour plus de transparence, des stress-tests carbone et une régulation du système financier qui intègre ces risques.   Vendredi 6 avril étaient réunis près de 200 collaborateurs de banques centrales et autorités de supervision financière, à l’initiative de la Banque centrale néerlandaise (DNB), la […]

  • 10/01/2020 Billet d'analyse
    2020 : le climat devra être l’affaire de tous

    Trop longtemps le climat est resté cantonné aux silos « écolos » de nos institutions publiques : c’était l’affaire des Ministères de l’environnement. La situation semble s’être améliorée depuis une dizaine d’années, mais nous sommes encore loin du compte comme le pointe le premier rapport du Haut conseil pour le climat « Agir en cohérence avec les ambitions ». Pour Benoit Leguet, directeur d’I4CE et membre du HCC, 2020 offrira de multiples occasions de tester l’engagement de tous, en France comme à l’international.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer