Publications Adaptation

Adaptation : Défis rencontrés par 5 démarches territoriales

25 novembre 2021 - Étude Climat - Par : Dr. Vivian DEPOUES

I4CE a analysé 5 projets territoriaux, des Vosges à la Dordogne qui tentent de relever le défi de l’adaptation. Au-delà de leurs différences, chacun des cas étudiés montre que l’adaptation demande avant tout de dédier du temps et des ressources pour faire évoluer la manière de concevoir et mener les projets.

 

Cinq études de cas documentées constituent ce carnet. Ces cas donnent à voir différents types de démarches et de projets territoriaux qui souhaitent explicitement et activement à tenir compte du contexte de changement climatique et de l’impératif d’adaptation. Ils rendent compte des défis que rencontrent ceux qui cherchent aller au-delà des déclarations d’intention, à prendre au sérieux cette question et à y apporter des réponses à la hauteur des enjeux.

 

Ces études de cas permettent de parcourir et d’illustrer des contextes contrastés :

 

  • la plupart des territoires voit les contraintes s’accentuer sous l’effet du changement climatique (Pirmil-les-Isles et l’accentuation du risque inondation, accentuation et accélération de l’érosion du trait de côte et du risque de submersion pour le littoral languedocien) ;
  • les pressions se font immédiates et peut être plus pressantes sur le littoral et sur le massif des Vosges ;
  • d’autres territoires comme celui de La Métropole Européenne de Lille voient de nouveaux phénomènes se manifester, avec des épisodes caniculaires plus marqués ;
  • enfin certains territoires, sans pressions immédiates prégnantes, s’engagent dans des démarches anticipatrices (le bassin versant de la Dordogne).

 

Chacun des cas étudiés le démontre, prendre la mesure de l’adaptation au changement climatique demande avant tout de dédier du temps et des ressources pour bien appréhender le sujet et faire évoluer la manière de concevoir et mener les projets en tenant compte des spécificités de chaque contexte climatique, mais également politique et économique.

 

Le principal défi est d’accompagner le déploiement des logiques de gestion adaptative ce qui génère des besoins spécifiques à différentes niveaux :

 

Cliquez sur ce bouton pour voir l’image

 

Les 5 cas d’études

 

1. une opération d’aménagement en cours : Pirmil-Les Isles, Nantes Métropole ;
2. l’adaptation dans la politique climat de la Métropole Européenne de Lille ;
3. une stratégie locale d’adaptation du littoral : le territoire de Sète Agglopôle Méditerranée ;
4. une approche de la ressource en eau à l’échelle d’un bassin versant : le bassin versant de la Dordogne ;
5. une politique régionale d’adaptation d’un territoire de moyenne montagne : la stratégie du Massif des Vosges.

Adaptation : Défis rencontrés par 5 démarches territoriales Télécharger
Contacts I4CE
Dr. Vivian DEPOUES
Dr. Vivian DEPOUES
Chercheur senior – Adaptation au changement climatique Email
Pour aller plus loin
  • 19/01/2024
    2024  : un nouvel élan pour l’adaptation ?

    « 2024, année de l’adaptation » au changement climatique ? C’est en tous cas les mots d’Antoine Pellion, Secrétaire général à la planification écologique. C’est également, fait marquant car grande première, l’intention affichée par le Président de la République lors de son intervention du 16 janvier : « La France sera mieux armée face aux aléas du changement climatique. […] Ceci avec un plan d’adaptation et de résilience de nos territoires bâti avec nos maires, nos élus locaux en métropole comme dans nos Outre-mer. » Le gouvernement réussira-t-il en 2024 à engager le tournant dans la politique d’adaptation au changement climatique qu’il appelle de ses vœux ? Pour vous aider à y voir plus clair, cette newsletter vous apporte des éclairages sur les principaux enjeux à suivre dans les prochaines semaines.

  • 18/01/2024 Billet d'analyse
    PNACC 3 : l’année 2024 marquera-t-elle le lancement d’une véritable politique d’adaptation au changement climatique ?

    Le projet de nouveau plan national d’adaptation va sortir dans les prochains jours avec pour la première fois un portage politique de haut-niveau. Différentes conditions doivent néanmoins être assurées pour que ce Plan soit réellement opérant et permette (enfin) de lancer une véritable politique d’adaptation : il doit être assorti de moyens publics, en particulier d’une création d’un nombre suffisant de postes ; reposer sur une trajectoire de réchauffement lucide et opposable ; et inscrire d’ores et déjà des jalons pour la mise en œuvre.

  • 18/01/2024
    Une prochaine étape clé, pour un service public de l’adaptation

    Après plus d’un an de travail préparatoire autour de la Trajectoire de Référence pour l’Adaptation au Changement Climatique (TRACC) proposée par le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, l’année 2024 est celle de la discussion autour du projet de 3e Plan national d’adaptation au changement climatique (PNACC3). L’adoption puis la mise en œuvre de ce plan va conduire de très nombreux acteurs publics et privés à lancer ou mettre à jour leurs démarches d’adaptation : ils vont avoir besoin d’être accompagnés dans les premières étapes de ces démarches. Cette étude présente en détails ces besoins d’accompagnement et analyse différentes options de réponse notamment à partir de dispositifs existants dans d’autres pays.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer