Estimation de l’équilibre offre-demande de crédits Kyoto (CER et ERU) d’ici 2020

29 juin 2011 - Hors série - Par : Nicolas STEPHAN / Alain CORMIER / Benoît LEGUET

Par Anaïs DELBOSC, Nicolas STEPHAN, Valentin BELLASSEN, Alain CORMIER et Benoît LEGUET

Cette note a pour objectif d’estimer l’offre et la demande potentielle de crédits carbone de type Kyoto (CER et ERU) d’ici 2020. Deux périodes ont été distinguées : 2008-2012, première période d’engagement du protocole de Kyoto et 2013-2020, phase d’application du paquet énergie-climat en Europe et horizon d’engagement des accords de Cancún au plan international.

La demande en crédits Kyoto est estimée, selon les hypothèses prises, entre 2,2 et 4,4 milliards sur la période 2008-2020. L’ampleur de cette fourchette reflète 1) le poids de la demande européenne (EU ETS et Etats membres), qui pourrait passer de 1,3 à 2,2 milliards de crédits en cas d’accroissement de l’effort de réduction des émissions européen de -20 à -30 % en 2020 par rapport à 1990 ; et 2) les incertitudes quant à l’utilisation de crédits Kyoto par d’autres acteurs.

L’estimation par CDC Climat Recherche de l’offre de crédits Kyoto s’établit à 1,3 milliard d’ici 2013 (1,1 milliard de CER et 0.2 milliard d’ERU). A horizon 2020, les projets Kyoto pourraient générer jusqu’à 4,0 milliards de crédits.

Au final nous estimons que le marché des crédits est déficitaire d’ici 2013 et qu’il devrait s’avérer excédentaire d’ici à 2020, sauf engagement européen accru ou apparition de nouvelles sources de demande dans le monde.

Estimation de l’équilibre offre-demande de crédits Kyoto (CER et ERU) d’ici 2020 Télécharger
Contacts I4CE
Benoît LEGUET
Benoît LEGUET
Directeur général Email
Pour aller plus loin
  • 06/01/2023
    Les chiffres clés du climat

    Chez I4CE nous avons la conviction que le financement est l’une des clés de la lutte contre le changement climatique. De lourds investissements seront en effet à réaliser, tant pour réduire les émissions que pour s’adapter à un climat qui se dérègle, et il nous faut décider qui paiera quoi. Nous avons aussi la conviction que, pour relever ce défi du financement, nous avons besoins de données de qualité, de chiffres fiables. Des chiffres sur les investissements climat d’aujourd’hui, sur les investissements qu’il nous faudra faire demain, sur les financements apportés par les Etats, sur ceux des collectivités locales…

  • 13/12/2022
    Chiffres clés du climat – Décembre 2022 – France, Europe et Monde

    Le Ministère de la transition écologique et solidaire et [i4ce] – L’institut de l’Économie pour le climat – publient l’édition décembre 2022 du « Datalab – Chiffres clés du climat – France, Europe et Monde » Cette publication, par son organisation et le choix des thèmes abordés, a pour ambition d’informer un public le plus large possible sur le changement climatique, ses mécanismes, causes et effets ainsi que sur les dispositifs mis en place pour le circonscrire, aux échelles internationale, européenne et nationale.

  • 21/09/2022
    Les comptes mondiaux du carbone en 2022

    En 2021, les revenus du carbone ont presque doublé sur un an, passant de 53,1 à 97,7 Mds USD. Les revenus du carbone frôlent désormais les 100 Mds USD en 2021. Cette hausse est très largement tirée par l’augmentation des prix des quotas sur le marché carbone européen, qui ont dépassé pour la première fois le seuil symbolique des 100€/tCO2 à l’été 2022.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer