Estimer les émissions de gaz à effet de serre de la consommation alimentaire : méthodes et résultats

25 février 2019 - Etude Climat

L’alimentation est responsable de nombreuses émissions de gaz à effet de serre (GES) au niveau mondial. Pourtant, quantifier l’empreinte carbone de l’alimentation reste un exercice difficile. En cause : une absence d’harmonisation des méthodes comptabilisant l’empreinte de la consommation. Si des mesures existent, leurs résultats sont difficilement comparables et peuvent même s’avérer assez différents si ce n’est contradictoires.

Dans cette nouvelle étude « Estimer les émissions de gaz à effet de serre de la consommation alimentaire : méthodes et résultats », I4CE présente différentes méthodes de comptabilisation de la consommation, leurs avantages et leurs limites, ainsi que leurs résultats.

En combinant les résultats de plusieurs études, nous avons estimé à 13,8 GteqCO2 (± 3,6 GteqCO2) les émissions totales de la demande alimentaire en 2010, soit 28 % des émissions mondiales tous secteurs confondus. Environ 75% des GES sont émis durant la phase de production, 15% entre la sortie de la ferme et la vente, et 10% après la vente.

La consommation de produits de l’élevage représenterait autour de 63 % des émissions totales de la consommation alimentaire. Sur ce montant, l’essentiel des émissions provient des élevages de ruminants (bœufs/vaches, chèvres, moutons/brebis).

Comparaison des émissions de GES de l’alimentation et des produits de l’élevage

 

 

Estimer les émissions de gaz à effet de serre de la consommation alimentaire : méthodes et résultats pdf
Pour aller plus loin
  • 07/10/2022
    Sommet de l’élevage : l’éléphant dans la pièce

    Le Gouvernement a actionné le 49-3. La discussion budgétaire avec les parlementaires n’est néanmoins pas close pour autant. Si le 49-3 met un terme aux débats sur le volet « recettes » du budget 2023, les discussions continuent à l’Assemblée sur le volet « dépenses ». Et ce sera ensuite aux Sénateurs de se pencher sur le budget. D’autres débats importants pour le climat vont donc continuer à avoir lieu dans les jours et semaines à venir. Et d’autres 49-3.

  • 08/07/2022 Tribune
    Tribune | Rémunération carbone : nous avons besoin d’une certification européenne ambitieuse et pragmatique

    La Commission européenne va proposer d’ici la fin de l’année une « certification carbone », première étape vers la rémunération des agriculteurs et forestiers qui contribuent au stockage de carbone. Ce projet de certification soulève des débats et des inquiétudes. Pour l’Institut de l’économie pour le climat (I4CE), l’Union européenne peut y répondre et développer une certification ambitieuse en s’appuyant sur l’expérience des Etats membres en la matière.

  • 29/03/2013
    Repères – Chiffres clés du climat France et Monde Édition 2013

    Par Frédéric OURADOU, Florine WONG, Daniel DELALANDE, Romain MOREL L’édition 2013 des « Chiffres clés du climat » s’inscrit dans le contexte de la 18e conférence des parties sur les changements climatiques (COP18) qui se tient à Doha du 26 novembre au 7 décembre 2012. Cette dernière version a été légèrement revue par rapport à […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer