Lucile ROGISSART

Cheffe de projet - Agriculture et alimentation

Au sein d’I4CE, Lucile travaille essentiellement sur les sujets liés à l’alimentation et au climat. Elle a contribué au projet VOCAL et a travaillé sur l’empreinte en gaz à effet de serre (GES) de l’agriculture et de l’alimentation, ainsi que sur les mesures visant à inciter les consommateurs à adopter des régimes plus sobres en GES. Sa mission actuelle consiste à identifier et mesurer les financements « durables » dans l’ensemble des financements destinés à la chaine agro-alimentaire.

 

En parallèle, Lucile poursuit sa thèse en économie avec l’INRA et AgroParisTech sur les interactions entre agriculture, alimentation, sécurité alimentaire et changement climatique.

 

Lucile est titulaire d’un Master d’Economie de l’Ecole Doctorale de Sciences Po Paris.

Équipe
Dernières contributions
  • 16/03/2022 Billet d'analyse

    Présidentielle 2022 : le décryptage des propositions agricoles et alimentaires

    80. C’est le nombre de propositions sur l’agriculture et l’alimentation recensées jusqu’à maintenant par I4CE dans son décryptage des programmes de six candidats à l’élection présidentielle - Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour – en attendant le programme d’Emmanuel Macron. L’analyse de ces propositions par les experts agriculture-alimentation Claudine Foucherot et Lucile Rogissart d’I4CE révèle des consensus et de profondes divergences.
  • 17/02/2022 Billet d'analyse

    Quel montant pour des chèques alimentaires durables ?

    Proposée par la Convention Citoyenne pour le Climat et acceptée par le Président de la République, l’idée d’un chèque alimentaire pour les populations les plus précaires n’est toujours pas concrétisée. Plusieurs propositions ont cependant été faites, variables quant au montant du chèque, aux bénéficiaires ciblés et aux produits éligibles. Sans préjuger de la pertinence du chèque, Lucile Rogissart d’I4CE compare dans ce billet les montants des chèques proposés au surcoût que représenterait l’adoption d’un régime alimentaire durable pour les plus précaires.
  • 17/02/2022 Billet d'analyse

    Une alimentation saine et durable pour tous : mission (im)possible ?

    L’accessibilité sociale du projet de transition vers une alimentation durable fait débat. Sommes-nous face à une impasse ? Serions-nous condamnés à préserver le statu quo, seul modèle capable selon certains de fournir une alimentation accessible à tous? Ou à mettre en œuvre une transition alimentaire performante sur le plan environnemental mais injuste socialement ? Ce billet co-écrit par Lucile Rogissart d'I4CE et Mathieu Saujot et Elise Huber de l'Iddri cherche à montrer que ce n’est pas le cas. Mais construire une transition alimentaire inclusive nécessite de clarifier les enjeux et de débattre collectivement des cadres de politiques publiques qui soient à la hauteur du défi.
  • 14/10/2021 Etude Climat

    Décryptage des financements du système alimentaire français et de leur contribution aux enjeux de durabilité

    Dans cette étude, I4CE recense et décrypte 280 milliards € de financement des revenus de la chaine alimentaire, principalement par les consommateurs, et 40 milliards de financement des investissements. Ces financements – et notamment les 26 milliards de subventions publiques et d’exonérations de taxes et de cotisations - sont trop rarement cohérents avec les visions disponibles d’un système alimentaire durable.
  • 14/10/2021 Etude Climat

    Evaluer la durabilité du système alimentaire français : enjeux méthodologiques et résultats

    Pour en savoir plus sur la méthodologie employée par I4CE pour évaluer la contribution des flux de financement à l’émergence d’un système alimentaire durable, ce document technique vous la présente et identifie ses limites et les principaux défis méthodologiques pour l’avenir.
  • 25/02/2019 Etude Climat

    Politiques alimentaires et climat : une revue de littérature

    La consommation alimentaire est aujourd’hui responsable de 28% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (voir l’étude I4CE à ce sujet). Quels sont les principaux leviers d’action pour réduire cette empreinte ? Peut-on à la fois réduire les émissions et répondre aux autres enjeux des politiques alimentaires : l’accès à prix acceptable à […]
  • 25/02/2019 Etude Climat

    Estimer les émissions de gaz à effet de serre de la consommation alimentaire : méthodes et résultats

    L’alimentation est responsable de nombreuses émissions de gaz à effet de serre (GES) au niveau mondial. Pourtant, quantifier l’empreinte carbone de l’alimentation reste un exercice difficile. En cause : une absence d’harmonisation des méthodes comptabilisant l’empreinte de la consommation. Si des mesures existent, leurs résultats sont difficilement comparables et peuvent même s’avérer assez différents si ce […]
  • 12/10/2018 Point Climat

    La composante carbone en France : fonctionnement, revenus et exonérations

    La composante carbone (CC) plus connue sous le nom de « taxe carbone », revient régulièrement sur le devant de la scène politique et médiatique. A l’occasion des discussions sur le budget 2019, I4CE revient dans ce Brief sur la genèse de la CC, son fonctionnement, et l’utilisation de ses recettes. Il fait également le point sur […]

Inscrivez-vous à notre newsletter

Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.

Fermer