Le schéma régional climat air énergie : un outil pour la transition énergétique et climatique des régions françaises

4 septembre 2012 - Etude Climat - Par : Jérémie DE CHARENTENAY

Par Jérémie DE CHARENTENAY, Alexia LESEUR et Cécile BORDIER

Introduit par la loi dite « Grenelle II » et co-élaboré par l’Etat via ses services décentralisés et le Conseil régional, le schéma régional climat-air-énergie (SRCAE) a pour objectif d’orienter la transition énergétique et climatique de la région aux horizons 2020 et 2050. A partir d’un inventaire des émissions régionales de gaz à effet de serre (GES), le SRCAE détermine des scénarios de transition énergétique basés sur des orientations sectorielles et structurelles qui seront les grands axes de la stratégie régionale.

L’étude analyse en détail les stratégies choisies par les Régions pour réussir leur transition énergétique, au travers de l’analyse de onze SRCAE soumis en consultation publique avant fin juillet 2012 (Alsace, Aquitaine, Auvergne, Bourgogne, Centre, Champagne-Ardenne, Ile-de-France, Midi-Pyrénées, Nord-Pas de Calais, Picardie, Rhône-Alpes). La diversité des méthodologies retenues par les Régions, tant au niveau des inventaires d’émissions de GES que des scénarios, ne permet une comparaison quantitative ni entre les régions, ni avec les objectifs nationaux. L’étude établit néanmoins une typologie des régions et identifie les leviers d’action communs à toutes les Régions et ceux qui dépendent de caractéristiques locales. Certaines orientations pourraient être reprises par d’autres Régions du même type, voire alimenter les réflexions au niveau national. L’étude montre également que les SRCAE sont allés au-delà des compétences propres des Régions et mettent en avant le rôle des niveaux de décision locaux, nationaux et européens dans la réussite de la transition énergétique régionale.

Le schéma régional climat air énergie : un outil pour la transition énergétique et climatique des régions françaises Télécharger
Pour aller plus loin
  • 03/02/2023
    L’adaptation entre dans une nouvelle ère

    L’adaptation aux impacts du changement climatique en France n’est plus un tabou. C’est la première chose à retenir de la grande conférence organisée lundi dernier par I4CE et France Stratégie. La question n’est plus de savoir s’il faut s’adapter mais comment le faire. Elle n’est plus vue comme un renoncement à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais comme le second pilier de la lutte contre les changements climatiques. Il nous faut à la fois atténuer et adapter, « éviter l’ingérable et gérer l’inévitable » pour reprendre une expression utilisée à maintes reprises pendant la conférence.

  • 27/01/2023
    En 2023, l’adaptation doit devenir un réflexe pour l’État et les collectivités

    Ces derniers mois, enfin, la France a pris conscience de la nécessité d’adapter tous les territoires aux conséquences du dérèglement climatique. L’adaptation est un objectif mieux compris et mieux partagé, et elle devrait être au cœur du prochain plan national anti sécheresse ou de la future loi d’orientation agricole. Il était temps. Car jusqu’alors, nous continuions à concevoir des politiques et à investir dans des infrastructures comme si le climat ne changeait pas. Chaque année, au moins 50 milliards d’euros d’investissements publics sont encore réalisés sans systématiquement prendre en compte le fait que le climat change. 

  • 27/01/2023
    Adaptation : ce que peuvent (et doivent) faire les collectivités

    Les impacts du changements climatiques sont locaux et une grande partie de l’adaptation des territoires reposera sur les collectivités. Elles peuvent – et doivent – dès maintenant mettre en place de nombreuses actions sans-regret et mobiliser des moyens humains et financiers pour engager une politique d’adaptation ambitieuse de leur territoire. Retrouvez dans ce Point Climat d’I4CE la liste de ces actions. 

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer