Intégrité Environnementale des obligations vertes : enjeux, statut et prochaines étapes.

2 mars 2018 - Etude Climat - Par : Morgane NICOL / Dr. Ian COCHRAN

Ce rapport présente les principales conclusions du deuxième groupe de travail du programme de travail d’I4CE sur les obligations vertes, explorant les défis et les opportunités pour garantir l’intégrité environnementale du marché des obligations vertes. Il explore la compréhension des enjeux et des défis liés à l’intégrité environnementale des obligations vertes et suggère des prochaines étapes potentielles pour les parties prenantes privées et publiques :

 

  • Premièrement, les enjeux pour les acteurs du marché visant à assurer l’intégrité environnementale des obligations vertes sont identifiés et catégorisés.
  • Deuxièmement, les approches existantes pour définir l’éligibilité des actifs « verts » sont passées en revue et les principaux défis et étapes suivantes sont identifiés.
  • Troisièmement, les approches existantes en matière d’examen externe et d’établissement de rapports sont examinées et les principaux défis et prochaines étapes sont identifiés. Le rapport conclut avec des recommandations pour les décideurs et les acteurs du marché afin d’améliorer la pratique dans ce domaine.

Ce rapport suppose de manière transparente que l’objectif d’assurer « l’intégrité environnementale » du marché des obligations vertes est de soutenir la transition du LCCR. Bien qu’il n’y ait pas de consensus total sur la contribution active du marché des obligations vertes, il semble que ce soit les principaux objectifs liés aux politiques attendus par un certain nombre d’acteurs publics, privés et de la société civile.

En outre, ce n’est pas seulement le cas pour le marché des obligations vertes, mais cela affecte le besoin de « verdissement » ou d ‘ « alignement » de tous les actifs financiers, conformément à l’article 2.1c de l’Accord de Paris.

Ce programme de recherche a été soutenu par la Climate Works Foundation.

Le rapport complet et le résumé des deux rapports sont disponibles ci-dessous en version anglaise.

Les résultats du GT 1 sur l’amélioration de la contribution à la transition du PRCC sont disponibles ici: Rapport 1. Obligations vertes: améliorer leur contribution à la transition vers une économie sobre en carbone et résiliente au changement climatique.

 

Intégrité Environnementale des obligations vertes : enjeux, statut et prochaines étapes. pdf
Contacts I4CE
Morgane NICOL
Morgane NICOL
Directrice du Programme Territoires Email
Dr. Ian COCHRAN
Dr. Ian COCHRAN
Conseiller Senior - Investissements Climat & Finance Email
Pour aller plus loin
  • 25/01/2018 Tribune
    TRIBUNE | Contribution au Policy Paper « Adopter une vision globale du financement de la transition écologique »

    Fin 2017, le One Planet Summit et le Climate Finance Day organisés en France ont permis de mettre en lumière le développement de la finance verte, et pour de nombreux acteurs, de prendre de nouveaux engagements. Cette note publiée sur le site de la Chaire a pour objet de faire une synthèse des réflexions en la matière, tout en rappelant que si la mobilisation du secteur financier est essentielle, il est également nécessaire de transformer le cadre économique lui-même pour assurer une transition écologique à la hauteur des enjeux.

  • 19/02/2019
    Panorama domestique de la finance climatique : pourquoi l’approche systémique de la finance climatique est elle importante ?

    Pourquoi est-il à la fois important et utile de suivre les investissements climatiques et les flux financiers au niveau national ? Dans ce « policy brief », WiseEuropa, New Climate Institute et I4CE présentent une vue d’ensemble de la manière dont le suivi systématique de ces flux peut aider, grâce à des données quantitatives, les gouvernements et […]

  • 22/05/2020 Billet d'analyse
    Automobile : mettons le signal-prix carbone au bon moment

    Le gouvernement devrait présenter dans les prochains jours un plan de soutien au secteur automobile. Ces aides sont nécessaires pour une industrie aujourd’hui à l’arrêt, et elles doivent également compter avec le besoin de décarboner un secteur la mobilité en retard sur ses objectifs climat. Parmi les pistes actuellement évoquées pour relancer la consommation de véhicules, on trouve notamment le renforcement du bonus écologique ou une TVA réduite sur les véhicules « propres ». Ces pistes sont intéressantes car elles recentrent le signal-prix sur l’achat du véhicule, un levier efficace mais sous-utilisé en France.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer