L’Accord de Paris : un nouveau cadre international pour des politiques de tarification du carbone

13 avril 2016 - Point Climat

Depuis quelques années, les politiques de tarification du carbone s’imposent comme un outil économique efficace pour faciliter la transition vers une économie bas carbone : elles créent une incitation économique à réduire les émissions de CO2 et envoient un signal économique et politique clair en faveur des stratégies bas-carbone. Avec l’adoption de l’Accord de Paris en décembre 2015, la mise en place de ce nouveau cadre international de gouvernance du climat soulève la question de son rôle dans le développement futur de politiques de tarification du carbone.
Alors que cet Accord de Paris ne vise pas à établir un prix international du carbone, il reconnaît que différentes approches permettent de soutenir une transition nationale bas carbone. En élargissant le périmètre d’action pour le développement de politiques bas carbone reconnues par la CCNUCC, l’Accord de Paris pourrait créer un cadre international qui faciliterait la mise en œuvre de politiques de tarification du carbone à l’échelle nationale et transnationale.

L’Accord de Paris : un nouveau cadre international pour des politiques de tarification du carbone Télécharger
Pour aller plus loin
  • 28/02/2024 Tribune
    Budget et transition écologique : navigation à vue

    Dès ce mois de février, la transition écologique fait les frais des coupes dans le budget 2024. C’est le retour à la navigation à vue sur le financement de la transition. Pour Benoît Leguet, éviter des coupes budgétaires récurrentes impose de mettre en débat l’efficacité des dispositifs de financement de la transition.

  • 21/02/2024
    Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

    Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l’Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l’énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l’UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

  • 02/02/2024
    Financement de l’action climatique des collectivités locales : un débat en mouvement

    En novembre 2023 l’étude d’I4CE et de la Banque Postale dédiée au financement de l’accélération de l’action climatique des collectivités locales a commencé à illustrer des « futurs possibles » compatibles avec les objectifs nationaux et européens de réduction des émissions des gaz à effet de serre. Une des conclusions majeures de ce travail était la nécessité de placer tous les leviers de financement au cœur du débat État – collectivités, car aucun d’entre eux ne se suffisait à lui-même, quitte à transgresser certains tabous du débat actuel sur les finances locales.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer