Publications Adaptation

Les défis économiques pour généraliser la prise en compte de l’adaptation au changement climatique dans les territoires français

19 mai 2021 - Etude Climat - Par : Dr. Vivian DEPOUES

Comme le remarquait la délégation à la prospective du Sénat en 2019, la « délicate question du financement de l’adaptation au changement climatique est un sujet fondamental pour la transition climatique qui reste très largement ouvert ». Il se caractérise à la fois par un « flou sur le niveau des besoins » et des interrogations sur les sources de financement. 

 

Cette question est souvent éludée par le résultat socio-économique selon lequel le coût de l’adaptation étant largement inférieur aux coûts de l’inaction, il est de l’intérêt des acteurs économiques de s’adapter. Pourtant, le constat souvent partagé est bien celui d’une posture attentiste de la plupart des acteurs vis-à-vis des impacts du changement climatique. Alors que l’anticipation semble l’option la plus pertinente, c’est une logique de réaction qui prédomine.

 

L’analyse présentée ici, conduite dans le cadre du projet Finadapter à l’échelle des grands chantiers de l’adaptation en France, caractérise les difficultés rencontrées par ceux qui cherchent à tenir pleinement compte de cette préoccupation. Elle permet d’interroger non plus les impacts économiques du changement climatique mais bien les conséquences d’une prise en compte effective de l’adaptation sur les modèles économiques des politiques et des projets territoriaux. Sur la base de ce rapport seront identifiés et qualifiés dans de prochaines publications les besoins – d’outils, d’accompagnement, de financement, d’évolution des cadres normatifs – et les ressources à mobiliser pour garantir une meilleure prise en charge du sujet.

 

 

Messages clés et besoins pour l’action

•  Soutenir l’adaptation au changement climatique dans les territoires, ce n’est surtout pas aller trop vite vers la standardisation d’une offre de « solutions d’adaptation ».

•  Soutenir l’adaptation sur les territoires c’est avant tout accompagner et catalyser les dynamiques émergentes pour intégrer les évolutions des conditions climatiques dans les démarches territoriales.

•  Ce soutien doit se penser dans la durée, en articulant les échelles temporelles.

•  La prise en compte de l’adaptation au changement climatique a des conséquences sur l’équation économique des démarches territoriales.

•  Cette situation se traduit par des besoins d’intervention des acteurs publics pour accompagner la prise en charge de l’adaptation.

•  Pour relever ces défis des mesures de natures différentes peuvent être mobilisées.

 

 

Partenaires 

Projet Finadapter soutenu par l’ADEME dans le cadre de l’appel à projets ClimFi.

 

Les défis économiques pour généraliser la prise en compte de l’adaptation au changement climatique dans les territoires français Télécharger
Contacts I4CE
Dr. Vivian DEPOUES
Dr. Vivian DEPOUES
Chef de projet Adaptation au changement climatique Email
Pour aller plus loin
  • 03/02/2023
    L’adaptation entre dans une nouvelle ère

    L’adaptation aux impacts du changement climatique en France n’est plus un tabou. C’est la première chose à retenir de la grande conférence organisée lundi dernier par I4CE et France Stratégie. La question n’est plus de savoir s’il faut s’adapter mais comment le faire. Elle n’est plus vue comme un renoncement à réduire les émissions de gaz à effet de serre, mais comme le second pilier de la lutte contre les changements climatiques. Il nous faut à la fois atténuer et adapter, « éviter l’ingérable et gérer l’inévitable » pour reprendre une expression utilisée à maintes reprises pendant la conférence.

  • 27/01/2023
    En 2023, l’adaptation doit devenir un réflexe pour l’État et les collectivités

    Ces derniers mois, enfin, la France a pris conscience de la nécessité d’adapter tous les territoires aux conséquences du dérèglement climatique. L’adaptation est un objectif mieux compris et mieux partagé, et elle devrait être au cœur du prochain plan national anti sécheresse ou de la future loi d’orientation agricole. Il était temps. Car jusqu’alors, nous continuions à concevoir des politiques et à investir dans des infrastructures comme si le climat ne changeait pas. Chaque année, au moins 50 milliards d’euros d’investissements publics sont encore réalisés sans systématiquement prendre en compte le fait que le climat change. 

  • 27/01/2023
    Adaptation : ce que peuvent (et doivent) faire les collectivités

    Les impacts du changements climatiques sont locaux et une grande partie de l’adaptation des territoires reposera sur les collectivités. Elles peuvent – et doivent – dès maintenant mettre en place de nombreuses actions sans-regret et mobiliser des moyens humains et financiers pour engager une politique d’adaptation ambitieuse de leur territoire. Retrouvez dans ce Point Climat d’I4CE la liste de ces actions. 

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer