Publications Europe

Appel en faveur d’une politique industrielle verte européenne

13 septembre 2023 - Tribune - Par : Thomas PELLERIN-CARLIN / Sabine NALLINGER

Le mandat de cette Commission touche à sa fin. Il est temps de réfléchir à l’avenir de l’action climatique de l’Union européenne (UE). L’année dernière, la France et l’Allemagne ont appelé à une politique industrielle verte de l’UE, mais depuis lors, l’UE n’a pas encore fait preuve de leadership. L’approche de l’UE doit s’articuler autour de trois éléments essentiels : la vision, le financement et la gouvernance. Dans cette tribune, Stiftung KlimaWirtschaft et I4CE appellent la France et l’Allemagne à s’unir dans le leadership et, avant les élections européennes, et appellent à une réponse européenne au grand défi du 21ème siècle.

 

Avec le départ des Commissaires en poste et les prochaines élections européennes, le changement est dans l’air à Bruxelles. L’Europe doit imaginer la prochaine phase de l’action climatique européenne – une Politique Industrielle Verte Européenne.

 

Les États membres, et en particulier la France et l’Allemagne, ont un rôle crucial à jouer. Après l’adoption de la Loi américaine de réduction de l’inflation (IRA) en 2022, Robert Habeck et Bruno Le Maire, les ministres allemand et français de l’économie, ont déclaré la nécessité d’une politique industrielle européenne commune, mais depuis lors, ils se sont appuyés sur des mesures nationales. À l’approche des élections européennes de 2024, la France et l’Allemagne devraient contribuer à définir l’ordre du jour du débat à Bruxelles – en déplaçant l’accent de la poursuite actuelle de visions nationales de la politique industrielle en splendide isolation vers une approche européenne commune.

 

Unis-nous résistons, divisés nous chutons

Les États-Unis, la Chine, le Japon et d’autres grandes économies placent leur avenir économique dans la décarbonisation et les technologies propres. Leur ambition est étayée par des politiques industrielles ambitieuses et des plans d’investissement public (comme l’IRA). L’UE en est dépourvue et repose plutôt sur un patchwork d’initiatives de l’UE et nationales, ce qui entraîne un investissement public estimé à 0,34 % du PIB de l’UE chaque année pour soutenir les technologies propres. 

 

 

Lire l’article sur Euractiv’

Pour aller plus loin
  • 29/02/2024 Billet d'analyse
    Cadre de certification européen : une esquisse de qualité qui ne garantit pas la valeur du tableau final

    Les co-législateurs européens viennent de se mettre d’accord en trilogue sur le contenu du futur cadre de certification carbone européen (Carbon Removal Certification Framework, CRCF en anglais). Des négociations fructueuses et rapides dans un contexte de recul général sur l’adoption des différents textes du Green Deal. A l’heure où environnement et revenus des agriculteurs sont mis en opposition, ce projet de règlement rassemble ces deux enjeux pour créer des conditions d‘investissement dans la transition agricole et forestière. De nombreux détails restent cependant à clarifier pour que ce cadre permette des financements à la fois efficaces et ambitieux pour le climat.

  • 23/02/2024
    L’Union européenne doit doubler ses investissements climat

    Cette semaine, I4CE lance le premier rapport sur le déficit d’investissement climat européen. Au cours d’une année de recherche, nous avons analysé les investissements dans 22 secteurs de l’économie européenne (UE-27) qui sont essentiels pour que l’Union européenne atteigne ses objectifs climatiques et de sécurité énergétique à l’horizon 2030. Nos résultats montrent que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, les investissements dans ces 22 secteurs dans l’UE ayant augmenté de 9 % en 2022, pour atteindre 407 milliards d’euros cette année-là. Cependant, pour atteindre les objectifs de l’UE pour 2030, l’économie européenne devrait investir 813 milliards d’euros en moyenne, chaque année d’ici à 2030.

  • 21/02/2024
    Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

    Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l’Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l’ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l’énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l’UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer