Dans ce Point Climat, I4CE propose la création de Plateformes régionales d’adaptation aux changements climatiques qui auraient trois fonctions. (i) animer l’appropriation des implications locales des changements climatiques pour faire émerger des projets d’adaptation, (ii) mettre à disposition des moyens notamment humains et d’ingénierie pour structurer ces projets et (iii) garantir des offres cohérentes de financement pour leur mise en oeuvre. Face à la difficulté de définir a priori quelles sont les « bonnes solutions d’adaptation » pour chaque contexte, l’objectif de cette proposition est de constituer un outil intégré et de mobiliser les moyens nécessaires pour financer la mise en oeuvre de démarches cohérentes et structurantes. Dans un premier temps, une Plateforme pilote pourrait être expérimentée dans une Région test. En proposant cette idée, ce Point Climat cherche à ouvrir la discussion sur la constitution d’outils opérationnels pour le déploiement de l’adaptation sur les territoires. Les conséquences du changement climatique sont désormais très clairement perceptibles et il devient urgent d’accompagner l’adaptation des territoires. Financer des trajectoires d’aménagement et de développement adaptées reste cependant un défi : cela demande du temps et des expertises spécifiques pour identifier où sont les enjeux, intégrer l’adaptation dans les projets structurants et en piloter la mise en oeuvre. Il s’agit d’éviter d’investir dans des actifs ou des activités qui pourraient se révéler non- ou mal adaptées et de saisir les opportunités de construire une économie et des équipements qui garantiront les meilleures conditions d’habitabilité et les meilleures opportunités économiques dans les prochaines décennies. Comme il n’existe pas de liste universelle des solutions d’adaptation à généraliser, il n’existera pas d’outil financier unique. Financer l’adaptation aux changements climatiques des territoires requerra des solutions et outils ajustés à chaque contexte, à co-construire avec les acteurs concernés à un niveau territorial. C’est ce que défend ce Point Climat en proposant la création de Plateformes pour d’abord faire émerger, puis structurer et enfin financer des projets répondant vraiment aux défis de l’adaptation sur les territoires. Il défend que la région est la bonne échelle à laquelle coordonner cette action. REMERCIEMENTS Ce travail a été alimenté par les réflexions conduites dans le cadre du projet Finadapter portant sur le rôle des institutions financières publiques dans le financement de l’adaptation des territoires français. Ce projet, soutenu par l’ADEME dans le cadre de l’appels à projets ClimFi, est mené en partenariat avec Ramboll France. Les auteurs remercient notamment Sandrine Dhenain pour son apport à l’analyse ainsi qu’Imane Bourkane et Clémence Gauthier pour leur contribution à ces travaux. La proposition développée dans ce Point Climat n’engage qu’I4CE.