Les institutions financières sont déjà exposées aux potentiels impacts physiques du changement climatique, aussi appelés « risques climatiques physiques » en finance. Elles vont devoir analyser l’exposition de leurs activités à ces impacts, afin de prendre leurs décisions en connaissance de cause, et influencer la stratégie de réponse des acteurs qu’elles financent.

Cependant les institutions financières manquent d’une information adéquate pour analyser leur exposition à ces risques, comme le laissent entendre leurs exercices de reporting climat. En 2018, les institutions financières commencent tout juste à explorer le sujet, en testant les méthodes développées par des fournisseurs de services externes.

 

Où en sont les approches d’analyse du risque climatique physique, mises à disposition par les fournisseurs de services ? Quelle information donnent-elles, où sont leurs limites, et comment aller plus loin ?

Dans le cadre du projet européen ClimINVEST, I4CE passe en revue les approches développées par huit fournisseurs de services. Le rapport comporte une analyse détaillée de ces approches dans un cadre analytique commun, et discute les aspects cruciaux de ces analyses : l’information en sortie et sa quantification ; le périmètre d’analyse ; les sources de données et leur granularité ; les stratégies pour analyser les impacts ; le recours à l’analyse prospective.

Cette revue s’appuie sur les informations que les fournisseurs de services ont accepté de transmettre aux auteurs. Le détail des informations sur chaque approche est disponible dans l’Annexe 3 du rapport.



Ce rapport contribue à la première phase du projet ClimINVEST, pour analyser quels sont les besoins d’information des institutions financières sur le risque climatique physique. Les résultats de ce rapport ont ensuite été intégrés à un rapport de synthèse sur le besoin d’information des acteurs financiers en France, aux Pays-Bas et en Norvège.

 

L’étape suive du projet consiste à former des groupes de travail composés des scientifiques du consortium ClimINVEST et d’institutions financières, afin de faire progresser ensemble l’information utile aux acteurs financiers pour analyser ces risques.

 

Plus d’information sur le site du projet ClimINVEST