Pour atteindre la neutralité climatique en 2050, les politiques de l’Union Européenne doivent être réorientées – d’un changement progressif jusqu’à un changement structurel. Comme l’exprime le Green Deal européen, l’enjeu est d’entamer dès aujourd’hui la transformation nécessaire vers la neutralité climatique, tout en renforçant la compétitivité, la productivité et l’emploi.

Pour mobiliser les ressources financières, politiques et la recherche, l’UE a également besoin d’un cadre de gouvernance qui facilite à la fois l’intégration des politiques intersectorielles et qui permet aux citoyens, aux acteurs publics et privés de participer à ce processus et de s’approprier les résultats. Pour analyser comment cela peut être mis en place, le projet 4i-TRACTION rassemble neuf partenaires de sept pays européens dont I4CE.

 

Objectifs

Le projet analyse à quoi pourrait ressembler des politiques climatiques transformatrices pour l’UE. Sur la base d’un inventaire des politiques climatiques existantes et de leurs performances, il vise à définir un certain nombre de pistes politiques et à développer un cadre de gouvernance global pour les politiques climatiques et énergétiques de l’UE. Ce faisant, il décrira comment le mix actuel des politiques de l’UE doit évoluer dans les années 2020 pour mettre le cap sur la neutralité climatique à 2050. Il se base ainsi sur les réalités actuelles de l’élaboration des politiques de l’UE – du Green Deal aux efforts de relance post-Covid-19. Le projet comprend également une analyse approfondie des facteurs qui ont contribué à la réalisation des objectifs climatiques de l’UE pour 2020, étayée par une évaluation des politiques climatiques clés et de leur mise en œuvre dans les sept États membres. L’analyse s’articulera autour de quatre enjeux centraux transverses, les « 4 i » :

  1. favoriser l’Innovation de rupture,
  2. réorienter l’Investissement et la finance,
  3. déployer les Infrastructures pour une économie neutre en carbone et résiliente,
  4. Intégrer les solutions dans tous les secteurs.

Cette structure reflète qu’une transformation systémique doit prendre part au-delà des seules approches de politiques sectorielles. Le projet regardera également au-delà des frontières de l’UE, en incorporant des résultats scientifiques et des politiques extérieures à l’UE. Il examinera aussi comment les efforts climatiques européens se combinent avec ceux d’autres pays. L’analyse sera fondée sur la science, mais également alignée avec l’environnement politique dynamique de l’UE. Tout au long du projet, les parties prenantes collaboreront étroitement pour intégrer des contributions, fournir des retours et valider les conclusions.

 

Les activités du projet

Le projet est structuré autour de sept Work Packages interconnectés :

  • Le WP 1 fournit les bases conceptuelles et le cadre quantitatif des étapes suivantes en produisant une définition et une taxonomie des politiques climatiques transformatrices, et un scénario quantitatif de ce que la transformation vers une économie climatiquement neutre implique pour les États membres de l’UE.
  • Le WP 2 fournit une évaluation ex post de la politique climatique de l’UE et des facteurs de succès qui ont contribué à la réalisation des objectifs climatiques et énergétiques de l’UE pour 2020.
  • Le WP 3 combine à la fois une perspective rétrospective et prospective, en analysant des exemples de meilleures pratiques internationales de politiques climatiques transformatrices en dehors de l’UE, et en élaborant des recommandations sur la manière dont l’UE pourrait soutenir de telles politiques dans sa diplomatie climatique et ses efforts de coopération bilatérale.
  • Le WP 4 développe un ensemble de pistes politiques pour atteindre les objectifs climatiques de l’UE et fournit une évaluation ex ante de leurs impacts attendus.
  • Le WP 5 s’appuie sur les travaux précédents pour élaborer des propositions pour un cadre de gouvernance climatique de l’UE capable d’apporter un changement structurel.
  • Le WP 6 coordonne l’engagement de toutes les parties prenantes du projet, qui font partie intégrante de l’ensemble des activités de recherche.
  • Enfin, le WP 7 encadre les activités de gestion de projet.

 

Le rôle d’I4CE

I4CE sera en charge de deux cas d’étude (ex-post et ex-ante) évaluant l’impact de différentes approches de réglementation financière. Ces cas d’étude serviront pour développer des pistes politiques capables de réorienter les Investissements. I4CE est également en charge d’assurer la cohérence globale entre la compréhension des « 4 i » au sein des livrables.

 

Période

Juin 2021 à Mai 2024

 

Partenaires: 

Le projet 4i-TRACTION rassemble neuf partenaires de sept pays européens : Ecologic Institute (Coordinateur du projet – Allemagne). Climate Analytics (Allemagne), Vrije Universiteit Brussel (Belgique), Université Ita-Suomen Yliopisto (Finlande), I4CE (France),  CE Delft, Université de Wageningen (Pays-Bas), Wise Europa (Pologne) et Université De Vigo (Espagne).