Publications Financements publics

I4CE accompagne la Tunisie dans sa stratégie de tarification du carbone

I4CE a conçu un programme de renforcement de capacités pour faciliter la mise en œuvre de politiques de tarification du carbone en Tunisie.

 

A destination des équipes du Programme des Nations Unies pour le développement et de l’Agence Nationale pour la Maîtrise de l’Energie, ce programme se découpe en trois volets :

  • L’organisation et animation d’un atelier national sur la tarification carbone les 11 et 12 avril
  • Des visites en France pour une délégation tunisienne en avril et juin derniers afin d’échanger avec les administrations françaises en charge de la tarification du carbone et les principaux centres de modélisation économique français
  • Une session de formation les 20 et 21 juin sur l’élaboration d’une stratégie nationale bas carbone et les démarches de prospective animée par Vivian Dépoues et Sébastien Postic

 

Ce projet de formation a été réalisé dans le cadre de la participation de la Tunisie au programme « Partnership for Market Readiness » (PMR) de la Banque Mondiale. Le PMR apporte un soutien technique et financier pour permettre aux pays participants de préparer la mise en place de mécanismes de tarification du carbone pour promouvoir les efforts nationaux d’atténuation des émissions de gaz à effet de serre et de tester des instruments innovants tels que le marché domestique d’échange de quotas, la taxe carbone et autres mécanismes.

 

Contacts I4CE
Dr. Vivian DEPOUES
Dr. Vivian DEPOUES
Chef de projet Adaptation au changement climatique Email
Dr. Sébastien POSTIC
Dr. Sébastien POSTIC
Chef de projet – Industrie, énergie et climat Email
Pour aller plus loin
  • 12/01/2023 Tribune
    « Tiers-financement » de la rénovation des bâtiments publics : oui, mais avec quels financements ?

    Une proposition de loi déposée par le groupe majoritaire à l’Assemblée Nationale vise à créer un nouveau mécanisme de « tiers-financement » des travaux de rénovation énergétique conduits sur le parc immobilier de l’État et des collectivités. Cet outil peut se révéler intéressant notamment pour faciliter le portage financier de travaux de rénovation par des structures tierces, en permettant la mutualisation de l’ingénierie et le lissage de l’effort financier dans le temps. Néanmoins, il ne résoudra pas l’enjeu central de la massification de ces investissements, selon l’analyse conduite par François Thomazeau : faire pré-financer les travaux par un tiers privé s’apparente simplement à la facilitation d’une nouvelle modalité d’endettement, et l’équation du financement de la politique de rénovation du patrimoine public pour répondre aux besoins identifiés dans la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC) reste non résolue à ce jour.

  • 10/11/2022
    COP27 : l’importance des stratégies nationales de financement pour la transition

    Cette année encore, les attentes à la COP sont élevées en ce qui concerne les engagements des pays développés en faveur du financement de l’action contre le changement climatique et de ses impacts dans les pays en voie de développement. Le sujet des pertes et dommages, qui renvoie aux questions de justice climatique et à la question de savoir qui doit payer pour les impacts considérables du changement climatique subis par les pays les plus pauvres, vient d’être ajouté à l’agenda officiel de la COP. Quant au sujet de la finance climat, il sera une fois de plus au cœur des négociations : la promesse faite en 2009 par les nations riches de mobiliser 100 milliards de dollars par an d’ici 2020 pour aider les pays pauvres à lutter contre le changement climatique n’a toujours pas été tenue.

  • 09/11/2022
    Les implications économiques de la transition vers une économie bas-carbone et résiliente

    Les stratégies climatiques nationales de long terme, telles que les stratégies de long terme (SLT) publiées auprès de la CCNUCC, sont des documents clés élaborés par les gouvernements pour envisager la transition vers une économie bas-carbone et résiliente à l’horizon 2050 (ou plus tard). En novembre 2022 au début de la COP 27 à Sharm-el-Sheikh, 55 pays avaient soumis une stratégie de long terme à la CCNUCC, répondant ainsi aux appels renouvelés aux pays pour qu’ils développent de telles stratégies lors de la COP 26. D’autres SLT devraient être publiées prochainement.  

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer