Les comptes mondiaux du carbone en 2020

Les systèmes de tarification explicite du carbone – qu’il s’agisse de taxe ou de marché carbone – continuent à se développer dans le monde. Dans l’édition 2020 de ses Comptes mondiaux du carbone, I4CE présente les principales tendances et vous propose un tour d’horizon de ces politiques publiques : les pays qui les ont adoptées, les secteurs couverts, les niveaux de prix, les recettes générées et ce qui en est fait. Retrouvez toutes ces informations en infographies et – pour la première fois – sur notre carte interactive.

 

 

Les 4 tendances de 2020

  1. Au 1er avril 2020, 44 pays et 31 provinces ou villes disposent d’un prix explicite du carbone (taxe carbone ou marché de quotas). Ces juridictions représentent ~60 % du PIB mondial. Sur l’année écoulée, 3 nouveaux pays ont introduit une politique de tarification du carbone : le Canada, l’Afrique du Sud, et Singapour.
  2. Les prix explicites du carbone au 1er mars 2020 oscillent entre moins de 1 US$ (environ 1€) et 123 US$ (environ 114€) par tonne de CO2éq. Cependant, ce prix reste inférieur à 10 US$ (8 €) pour plus de 75 % des émissions couvertes. Le consensus scientifique international estime que les prix optimaux de ces mécanismes se situent entre 40 et 80 US$/tCO2éq en 2020 (Stern-Stiglitz, 2016).
  3. Les revenus du carbone sont en légère hausse sur l’année, atteignant environ 48 milliards de dollars US (42 Mds€), contre 45 milliards de dollars US en 2018. Ils proviennent à 53 % des taxes et 47 % des marchés de quotas. Ils sont majoritairement fléchés vers des projets liés à la transition écologique, ou alloués au budget général de la juridiction.
  4. La pandémie du COVID-19 a engendré une forte baisse des activités économiques partout dans le monde, et ainsi des émissions de carbone. Lors de la crise financière de 2008, les prix des marchés de quotas d’émissions s’étaient effondrés, réduisant fortement le caractère incitatif de ces mécanismes pour les industriels. La crise en cours va mettre à rude épreuve les garde-fous mis en place depuis.

 

 

 

 

I4CE

 

 

Voir les recettes de la tarification carbone dans les pays du G20

 

Principales sources du rapport et liens pertinents :

 

Les comptes mondiaux du carbone en 2020 pdf
Contacts I4CE
Dr. Sébastien POSTIC
Dr. Sébastien POSTIC
Chef de projet – Industrie, énergie et climat Email
Marion FETET
Marion FETET
Chargée de recherche –Territoires Email
Pour aller plus loin
  • 04/11/2016
    Chiffres clés du climat, France et Monde – Edition 2017

    Le jour de la ratification de l’Accord de Paris et à la veille de l’ouverture de la COP22 à Marrakech le 7 novembre, le ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer et  I4CE-Institute for Climate Economics publient l’édition 2017 des «  Chiffres clés du climat – France et Monde ». Quelques chiffres qui caractérisent l’édition […]

  • 29/05/2012
    Introduction d’un prix du carbone en Australie : quelle comparaison avec le système européen ?

    Le 8 novembre 2011, le gouvernement australien a adopté le « Clean Energy Future Package » visant à favoriser l’utilisation de l’énergie propre à l’avenir. Ses 19 lois incluent une taxe carbone, de 23 AUD/tCO2 (~ 18 €/tCO2) à compter du 1er juillet 2012,qui se transformera à partir du 1er juillet 2015 en un système […]

  • 12/05/2019
    Fiscalité climat : la France peut apprendre des expériences étrangères pour avancer

    Si la flambée des prix de l’énergie en 2018 n’est pas majoritairement due à la hausse de la taxe carbone en France, c’est néanmoins cette taxe qui a catalysé de nombreux mécontentements et donné naissance au mouvement des gilets jaunes. Après avoir été « gelée » à son niveau de 2018 par le gouvernement, le […]

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer