Politiques alimentaires et climat : une revue de littérature

25 février 2019 - Etude Climat - Par : Claudine FOUCHEROT / Valentin BELLASSEN / Lucile ROGISSART

La consommation alimentaire est aujourd’hui responsable de 28% des émissions mondiales de gaz à effet de serre (voir l’étude I4CE à ce sujet).

Quels sont les principaux leviers d’action pour réduire cette empreinte ? Peut-on à la fois réduire les émissions et répondre aux autres enjeux des politiques alimentaires : l’accès à prix acceptable à des aliments qui soient bénéfiques pour la santé, et qui préservent les sols, la biodiversité et la qualité de l’eau ? Quelles politiques publiques mettre en œuvre pour accélérer la transformation de nos manières de consommer ?

Dans cette étude, I4CE fait le point sur les réponses que la littérature académique peut apporter à ces questions.

Il ressort de cette étude que réduire la consommation des produits de l’élevage constitue un potentiel considérable, l’élevage représentant les deux tiers des émissions de l’alimentation. D’autre part, diviser par deux le gaspillage alimentaire des consommateurs permettrait de réduire les émissions d’environ 5 %. Des facteurs comme l’origine ou la saisonnalité d’un produit ont un impact limité relativement aux émissions globales de l’alimentation.

 Les émissions mondiales de gaz à effet de serre de l’alimentation

 

Politiques alimentaires et climat : une revue de littérature pdf
Contacts I4CE
Claudine FOUCHEROT
Claudine FOUCHEROT
Directrice du programme Agriculture et forêt Email
Lucile ROGISSART
Lucile ROGISSART
Cheffe de projet - Agriculture et alimentation Email
Pour aller plus loin
  • 10/06/2020
    L’obligation de résultats environnementaux verdira-t-elle la PAC ?

    Un des éléments principaux de la réforme de la Politique Agricole Commune (PAC) pour l’exercice 2021-2027 est le basculement d’une partie des aides vers de l’obligation de résultat environnemental. Est-ce une évolution couteuse ? Efficace du point de vue de l’environnement ? Pour répondre à ces questions, cette étude d’I4CE analyse de nombreux dispositifs plus ou moins orientés vers l’obligation de résultat.

  • 14/10/2021
    Une alimentation plus durable augmente-t-elle le budget des consommateurs ?

    Consommer moins de produits animaux et gaspiller moins allègent le budget, mais augmenter sa consommation de produits bio l’alourdit. Au total, l’adoption d’un régime alimentaire durable augmente ou diminue-t-elle les dépenses des consommateurs ?

  • 16/03/2022 Billet d'analyse
    Présidentielle 2022 : le décryptage des propositions agricoles et alimentaires

    80. C’est le nombre de propositions sur l’agriculture et l’alimentation recensées jusqu’à maintenant par I4CE dans son décryptage des programmes de six candidats à l’élection présidentielle – Anne Hidalgo, Yannick Jadot, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour – en attendant le programme d’Emmanuel Macron. L’analyse de ces propositions par les experts agriculture-alimentation Claudine Foucherot et Lucile Rogissart d’I4CE révèle des consensus et de profondes divergences.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer