warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

Comment les interventions publiques peuvent-elles augmenter le nombre et la qualité des rénovations des logements en France afin de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre?

L’État a fixé d’ambitieux objectifs de performance énergétique pour les bâtiments, en particulier les logements privés.Ces objectifs se traduisent par d’importants investissements, de l’ordre de 15 milliards d’euros par an. Mais les incitations aujourd’hui en place ne parviennent à générer que la moitié des investissements nécessaires, dont une majorité dans des interventions dispersées et qui prennent mal en compte l’objectif d’efficacité énergétique.

Pour qu’il y ait passage à l’acte, il faut réunir la motivation et les moyens et offrir aux ménages les opportunités d’une réalisation concrète de leurs projets de rénovation. Seule une combinaison d’outils réglementaires, économiques et financiers est en mesure d’y parvenir, en réformant les outils existants ou en créant de nouveaux mécanismes, au niveau national comme au niveau local.

Hadrien Hainaut, Ian Cochran et Benoit Leguet signent un article dans la revue Responsabilité et Environnement.

Cet article est accessible ici.

 

Sur le même sujet


Contact


Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat. 

loading
×