Tribune | Nouveau reporting climat des investisseurs français : la qualité enfin au rendez-vous ?

31 mai 2021 - Tribune - Par : Romain HUBERT

Le gouvernement vient de modifier par décret les obligations de reporting environnemental, social et de gouvernance qui pèsent sur les investisseurs français. Romain Hubert de l’Institut de l’économie pour le climat- I4CE explique pourquoi ce décret était attendu et nécessaire en matière de reporting climat. S’il salue l’option retenue pour enfin améliorer la qualité du reporting, il regrette que le décret n’incite pas les investisseurs à clarifier leur rôle dans la lutte contre les changements climatiques.

 

Voir l’ensemble de la Tribune de Romain Hubert d’I4CE sur le site de Revue Banque

 

 

Des années d’innovation (et de confusion) méthodologique

L’objectif du reporting climat est d’amener les investisseurs à fournir une information claire, concise, fiable et comparable sur la gestion de leur exposition aux risques climatiques – le risque de transition et le risque physique – et sur leur stratégie pour contribuer à la transition bas carbone. C’est un véritable défi technique pour les investisseurs, qui doivent trouver comment fournir une mesure convaincante de leur situation sur ces enjeux, et des indicateurs pour suivre leurs progrès.

 

La première obligation de reporting pour les investisseurs français remonte à 2015, avec l’article 173-VI de la loi pour la transition énergétique et la croissance verte. C’était une première mondiale, dans un contexte où…

Pour aller plus loin
  • 20/04/2020
    L’analyse par scénarios des enjeux de la transition bas-carbone

    La transition vers une économie bas-carbone représente des risques et opportunités pour les entreprises. En effet, des modifications en profondeur des systèmes socio-économiques sont attendues, avec des incertitudes sur leur ampleur, leur rythme et leurs conséquences économiques et financières. Dans ce contexte, les méthodes de prospective – et en particulier celles d’analyses par scénarios – sont très utiles aux entreprises pour alimenter les processus de réflexion et de planification stratégiques. La TCFD (Task Force on Climate-related Financial Disclosures) a publié en 2017 ses recommandations sur l’intégration des risques et opportunités liés au climat : elle préconise en particulier aux entreprises d’avoir recours à l’analyse par scénarios à des fins stratégiques, et de rendre publics des éléments sur ces analyses afin de faciliter l’intégration des enjeux climat par le système financier.

  • 13/07/2017
    Rapport intégral Panorama des financements climat édition 2016
  • 31/05/2022
    Analyse par scénarios du risque de transition en finance – Vers une intégration stratégique de l’incertitude profonde

    La restructuration de l’économie vers un système à faible émission de carbone implique de développer les activités alignées sur les besoins d’une économie nette zéro, d’en restructurer d’autres afin de les rendre compatibles avec ces besoins et d’arrêter les activités nuisibles. Le secteur financier doit anticiper ces dynamiques afin de faire face aux risques stratégiques et de saisir les opportunités qui s’offrent à lui dans ses activités.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer