warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

24 juin 2021 de 14h à 14h45 

 

Le décret d’application de l’article 29 de la loi énergie-climat précisant davantage les nouvelles exigences sur le reporting climat des institutions financières en France, a été publié le 27 mai 2021.

I4CE et l’Institut Louis Bachelier ont travaillé en parallèle de l’écriture du décret avec le CGDD et la DG Trésor afin de réfléchir ensemble à la possibilité de formuler des critères minimums de qualité pour le reporting climat notamment en ce qui concerne les exigences autour de :

  • L’analyse de l’alignement des portefeuilles avec les objectifs de l’Accord de Paris,
  • La contribution des institutions financières à ces objectifs, ainsi que
  • L’analyse du risque physique et de transition des portefeuilles.

Le résultat intégral de ces réflexions a été rendu public par I4CE avec le soutien du WWF France dans la publication « Reporting climat des acteurs financiers : comment passer à la vitesse supérieure ».

Ces réflexions ont été alimentées par plusieurs projets de recherche dédiés à l’analyse de l’état de l’art des méthodologies disponible sur le marché. Les discussions détaillées sur les différentes types d’outils sont disponible pour l’analyse de l’alignement avec une trajectoire bas-carbone, et pour l’analyse du risque physique, tandis que la revue des méthodes d’analyse de transition sera rendu public dans l’année.

Ce webinaire est donc l’occasion de discuter comment ce décret répond au besoin pressant d’améliorer la qualité du reporting climat des institutions financières. Plus largement, il se concentrera sur la manière dont les institutions financières peuvent se saisir de ces nouvelles obligations afin d’améliorer leur stratégie climat.

Intervenant·es :  

  • Anuschka Hilke, Directrice du programme institutions financières à I4CE
  • Romain Hubert, Chef de projet à I4CE
  • Stéphane Voisin, Responsable scientifique Green & Sustainable Finance Research Program, Institut Louis Bachelier
  • Charlotte Gardes, Adjointe au chef de bureau au sein du service de financement de l’économie de la Direction Générale du Trésor, en charge de la finance durable et du risque climatique
  • Aurélien Girault, chargé de mission finance verte au sein du bureau « finance durable & RSE » du Ministère de la Transition écologique (MTE) – Commissariat Général au Développement Durable (CGDD)
  • Hugo Bluet, responsable finance verte au WWF France

Au programme :  

  • Quelles sont les nouvelles exigences de reporting concernant l’analyse de l’alignement avec et la contribution aux objectifs de l’Accord de Paris et l’analyse concernant le risque physique et de transition ?
  • Pourquoi des exigences si détaillées ?
  • Comment s’y prendre pour maximiser les co-bénéfices de la mise en œuvre de ces nouvelles exigences ?

Cet événement est organisé avec le soutien du WWF France.



Sur le même sujet


Contact


Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat. 

loading
×