L’analyse par scénarios des enjeux de la transition bas-carbone

20 avril 2020 - Etude Climat

De la mise en œuvre à la communication par les entreprises dans le cadre de la TCFD 

 

La transition vers une économie bas-carbone représente des risques et opportunités pour les entreprises. En effet, des modifications en profondeur des systèmes socio-économiques sont attendues, avec des incertitudes sur leur ampleur, leur rythme et leurs conséquences économiques et financières. Dans ce contexte, les méthodes de prospective – et en particulier celles d’analyses par scénarios – sont très utiles aux entreprises pour alimenter les processus de réflexion et de planification stratégiques. La TCFD (Task Force on Climate-related Financial Disclosures) a publié en 2017 ses recommandations sur l’intégration des risques et opportunités liés au climat : elle préconise en particulier aux entreprises d’avoir recours à l’analyse par scénarios à des fins stratégiques, et de rendre publics des éléments sur ces analyses afin de faciliter l’intégration des enjeux climat par le système financier.

 

Même si des méthodes de prospective par scénarios sont utilisées depuis des décennies dans la réflexion stratégique de certaines entreprises, leur application généralisée aux enjeux liés au climat soulève des difficultés. Par ailleurs, des précisions semblent attendues sur le besoin d’information des entreprises financières, et cette communication soulève des enjeux de confidentialité.

 

Ce guide a donc pour but d’accompagner les entreprises non financières dans :

 

  • L’analyse prospective des enjeux stratégiques liés à la transition bas-carbone,
  • Leur communication aux parties prenantes financières, en référence au cadre TCFD.

 

L’analyse par scénarios nécessite de développer une connaissance fine de l’entreprise, et d’explorer les dynamiques de son environnement en transition. De nombreuses ressources – méthodes et outils, littérature – présentées dans ce rapport sont à disposition des entreprises et peuvent les accompagner dans la mise en œuvre d’une telle démarche.

 

Par ailleurs, ce rapport propose aux entreprises des pistes pour communiquer aux acteurs financiers des informations utiles sur leur démarche d’analyse par scénarios, tout en surmontant l’enjeu de confidentialité. Des extraits de reporting volontaires permettent d’illustrer les éléments de communication utiles.

 

Découvrez notre vidéo: Pourquoi l’analyse par scénarios est utile dans la transition bas carbone ?
Dans cette courte vidéo, Charlotte Vailles d’I4CE nous explique l’importance pour les entreprises d’effectuer cette analyse et comment le faire :

 

 

Cette publication s’inscrit dans un projet financé par Climate KIC qui vise à faciliter l’utilisation de scénarios par les entreprises pour anticiper les risques et les opportunités liés à la transition vers une économie  bas-carbone  –  en  lien  avec  les  recommandations  de  la TCFD.

 

Pour aller plus loin
  • 14/10/2022
    Édition 2022 du Panorama des financements climat

    L’édition 2022 du Panorama est sortie. Vous y retrouverez nos derniers chiffres sur les investissements réalisés par les acteurs publics et privés en faveur de la transition énergétique… ainsi que sur les investissements dans les énergies fossiles. Au-delà des chiffres agrégés, qui montrent notamment une augmentation de 18 milliards des investissements dans la transition, nous vous invitons à vous plonger dans nos analyses secteur par secteur : logement, mobilité et production d’énergie décarbonée. Et à découvrir notre évaluation des besoins d’investissement entre aujourd’hui et 2030, selon différents scénarios plus ou moins sobres, plus ou moins technologiques.

  • 16/09/2022
    Les bâtiments face aux nouvelles vagues de chaleur : investir aujourd’hui pour limiter la facture demain

    Plus de 35°C dans des salles d’examen lors des épreuves du baccalauréat, des habitants éprouvés par la surchauffe de leurs logements… L’été 2022 a de nouveau démontré que nos bâtiments ne sont pas adaptés pour faire face aux nouvelles vagues de chaleur. Pourtant, chaque année, des dizaines de milliards d’euros sont investis dans des opérations de construction et de rénovation qui ne prennent pas en compte le confort d’été. Dans cette étude, I4CE propose d’actionner tout de suite trois leviers pour amorcer une dynamique d’adaptation de nos bâtiments, et trois évolutions plus structurelles parmi lesquelles l’évolution de la réglementation thermique.

  • 15/09/2022 Billet d'analyse
    Au moins 50 Mds €/an d’investissements publics à adapter

    Combien de milliards d’euros sont investis chaque année sans tenir compte de l’adaptation ? Vivian Dépoues et Guillaume Dolques ont passé en revue les différents programmes d’investissement publics et ont identifié au moins 50 milliards d’euros par an qui pourraient être très directement concernés par les conséquences du changement climatique, sans que l’on sache si elles sont bien anticipées. Pour garantir que tous ces investissements intègrent bien l’adaptation, ils appellent à progresser vers une forme « labellisation adaptation » des investissements publics.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer