Erwann KERRAND

Chef de projet- Economie

Erwann a rejoint l’équipe d’I4CE en septembre 2021. Il travaille au sein du programme Economie, qui vise à contribuer aux débats portant sur les instruments économiques et les politiques publiques permettant de déclencher les investissements nécessaires à la transition bas-carbone.

 

Avant de rejoindre I4CE, Erwann a acquis une expertise sur les politiques macroéconomiques, occupant divers postes à la Direction Générale du Trésor. Il a notamment travaillé sur la macroéconomie espagnole en poste à l’ambassade de France à Madrid. À Bercy, il a ensuite travaillé sur la coordination des politiques économiques européennes, les prévisions de croissance de l’économie allemande et enfin comme conseiller de politique économique auprès de l’économiste en chef.

 

Erwann est titulaire du Master Economie Théorique et Empirique de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne/Paris School of Economics

Équipe
Dernières contributions
  • 30/06/2022 Tribune

    Tribune | Industrie : comment planifier les investissements de la transition écologique ?

    Le secteur industriel représente aujourd’hui environ 20 % des émissions françaises de gaz à effet de serre (GES). En dépit d’objectifs ambitieux fixés au niveau national, ses émissions n’ont pas significativement baissé depuis 2010, et ce malgré un renforcement ces dernières années de l’action publique.
  • 13/01/2022 Etude Climat

    Présidentielle 2022 : Les défis budgétaires du prochain quinquennat

    Dans ce document présenté aux équipes des principaux candidats, explique pourquoi il est important qu’ils préparent leur budget pour le climat : parce que l’Etat devra probablement dépenser plus pour le climat ou alors actionner plus fortement les leviers fiscaux et réglementaires ; parce qu’il devra dépenser plus efficacement ; et parce qu’il devra veiller […]
  • 13/12/2021 Hors série

    Climat : quels investissements pour le prochain quinquennat ?

    Il reste moins de 30 ans pour atteindre la neutralité carbone. Cette transformation des économies française et européenne, à peine entamée, est historique. Essentielle pour éviter le chaos climatique, elle doit aussi intégrer d’autres enjeux environnementaux, dont la biodiversité et la pollution de l’air.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.

Fermer