COP28: It’s money time !

1 décembre 2023 - Édito de la semaine - Par : Dr. Louise KESSLER

La COP28 de Dubaï s’ouvre dans un contexte climatique inquiétant. Pour la première fois, le seuil d’augmentation de la température de 2°C par rapport à l’ère préindustrielle a été dépassé sur une journée, et un rapport publié par l’ONU cette semaine nous alerte sur le fait que les politiques actuelles placent la planète sur une trajectoire de réchauffement de 2,9°C, et que les chances de maintenir l’augmentation à +1.5°C ne sont plus que de 14 %. Les résultats du premier Global Stocktake, le bilan mondial de l’action des pays depuis l’Accord de Paris, seront publiés à la COP et devraient confirmer l’urgence d’infléchir les trajectoires d’émissions de gaz à effet de serre.

 

Plusieurs obstacles financiers vont devoir être franchis pour que cette COP débouche sur des actions concrètes. Parmi les principaux sujets mis en avant par les pays en développement, citons l’engagement de la part des pays développés établi en 2009 de mobiliser 100 milliards de dollars par an d’aide pour les pays en développement, qui n’a pas encore été atteint et qui sera revu à la hausse en 2024 ; l’abondement et l’opérationnalisation du fonds de « pertes et dommages » annoncé à la COP27 ; et plus généralement, la difficile équation financière à laquelle sont confrontés les pays émergents et en développement, dont les besoins d’investissement pour le climat sont estimés autour de 3 000 milliards de dollars par an d’ici 2030 (estimation hors Chine).

 

Les négociations sur ces points s’annoncent ardues, mais plusieurs signaux laissent entrevoir la possibilité qu’elles ne mènent pas vers une impasse. Le premier élément prometteur est la forte mobilisation de toutes les parties prenantes : en effet, les évènements météorologiques de cette année ont renforcé la prise de conscience que le niveau actuel de réchauffement entraîne déjà des dommages humains et matériels considérables. Le deuxième élément concerne les avancées récentes autour de la refonte de l’architecture financière mondiale. L’appel pour la réforme du système financier et des banques multilatérales de développement a été un résultat important de la COP 27, et des propositions visant à réduire le déficit de financement des pays en voie de développement ont depuis été mises sur la table : recyclage des droits de tirages spéciaux émis par le FMI vers les pays qui en ont le plus besoin, mise en place de garanties pour limiter le risque de change, parmi d’autres. Enfin, le dernier élément concerne le développement, par les pays, de stratégies de financement de la transition ; citons également les quatre Just Energy Transition Partnerships qui ont été signés en Afrique du Sud, en Indonésie, au Vietnam et au Sénégal ces deux dernières années. Ces partenariats visent à lever des fonds sur une base multilatérale pour aider ces pays à sortir de leur dépendance aux énergies fossiles tout en assurant une transition juste pour leurs sociétés.  

 

Ces éléments seront-ils suffisants pour amener des résultats à la hauteur des enjeux ? Le billet présenté dans la newsletter détaille les avancées qui pourraient faire de cette COP un succès sur ces sujets.  

 

Une partie des équipes d’I4CE sera à la COP28, où nous avons prévu une série de side-events sur les enjeux liés au financement de transition, dont vous trouverez les détails dans la newsletter. N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes sur place ! 

 

Lire la newsletter

Pour aller plus loin
  • 09/02/2024 Tribune
    Climat : les institutions financières publiques, en première ligne de la transformation du système financier

    2 400 milliards de dollars par an. Ce montant qui fait tourner la tête est celui que nous devons collectivement réussir à mobiliser jusqu’en 2030 pour financer la transition climatique dans les pays du Sud, hors Chine. Une part importante de ce financement devra provenir de ressources domestiques : environ la moitié pourrait ainsi être mobilisée par l’amélioration des recettes fiscales nationales ou le recours aux marchés nationaux de capitaux. Le reste proviendrait de sources internationales, publiques et privées.

  • 08/09/2023
    Financement du développement : des paroles aux actes

    La définition d’un nouveau « Pacte financier mondial », pour reprendre les termes pour le moins ambitieux d’Emmanuel Macron,  laisse peu de temps au repos. Nombreux sont les évènements internationaux qui se donnent pour objectif de repenser la manière dont les pays du Sud peuvent financer leur transition, avec le soutien des pays du Nord. La séquence d’événements qui a commencé cette semaine avec le sommet Finance in Common, le sommet africain sur le climat et le G20, et qui va se poursuivre avec les assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, sera déterminante. Elle révèlera si les multiples résolutions exposées au cours du premier semestre 2023 pour réformer le financement du développement étaient des vœux pieux, ou les premières briques d’une nouvelle architecture financière internationale. 

  • 31/08/2023 Billet d'analyse
    Comment créer des synergies entre la finance pour le développement et la finance climat

    Le développement durable et le changement climatique sont deux questions urgentes et interconnectées que les pays se sont engagés à traiter au niveau international. L’Agenda 2030 pour le développement durable, qui s’articule autour des 17 objectifs de développement durable (ODD), dont l’action contre le changement climatique, a été adopté par l’Organisation des Nations unies (ONU) en 2015. La même année, l’Accord de Paris a été adopté par les parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Ces deux instruments comportent des objectifs mondiaux et nationaux précis à moyen et à long terme qui sont encore loin d’être atteints. Cet article présente quelques pistes pour favoriser une approche intégrée.

Voir toutes les publications
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse Email
Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :
Je m'inscris !
Inscrivez-vous à notre newsletter
Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.
Je m'inscris !
Fermer