Dr. Louise KESSLER

Directrice du Programme Economie

Louise a rejoint I4CE en 2020 ; elle encadre les travaux du programme Economie, qui vise à contribuer aux débats portant sur les instruments économiques et les politiques publiques permettant de déclencher les investissements nécessaires à la transition bas-carbone.

 

Avant de rejoindre I4CE, Louise a passé plus de deux ans chez Vivid Economics, où elle a effectué des missions de conseil économique pour des institutions gouvernementales et des organisations internationales sur des problématiques liées aux politiques climatiques, à la transition énergétique, aux mécanismes de financement de l’adaptation et à la biodiversité. Auparavant, elle a passé quelques années dans une équipe de fusions-acquisitions spécialisée dans les ressources naturelles chez Macquarie à Londres et dans l’équipe Investissements de CDC Climat.

 

Louise est diplômée d’HEC Paris ; elle est également titulaire d’un Master de Recherche en Economie du Développement Durable, de l’Environnement et de l’Energie (EDDEE) délivré par Mines ParisTech, et d’un doctorat en économie de l’environnement délivré par la London School of Economics (LSE). Ses recherches de doctorat portaient sur les implications économiques des incertitudes climatiques.

Équipe
Dernières contributions
  • 07/10/2021 Etude Climat

    Bonus-malus automobile : la nécessaire évaluation

    Pour contribuer à résoudre le manque d’évaluation des politiques publiques, I4CE a développé un outil permettant d’anticiper l’effet du bonus-malus sur les ventes et les émissions des véhicules neufs. Cet outil, pour estimer ex ante l’impact du bonus-malus, vise à soutenir le développement d’outils similaires par les pouvoirs publics.
  • 31/03/2021 Billet d'analyse

    Climat : les dernières données sur les financements des banques multilatérales de développement

    Selon les données publiées hier sur le site EnergyPolicyTracker.org – dont I4CE est partenaire – et un nouveau briefing de Big Shift Global, les neuf principales banques multilatérales de développement auraient fourni au moins 12 milliards de dollars à des projets d’énergies propres et 3 milliards de dollars à des énergies fossiles depuis le début de la pandémie.
  • 15/10/2020 Etude Climat

    Plan de relance et budget 2021

    Avec 18 milliards de financements publics sur deux ans dédiés à la lutte contre le dérèglement climatique, le plan de relance va permettre à la France de rattraper une partie de son retard sur la stratégie nationale bas carbone. Dans ce document qui fait la synthèse des analyses d’I4CE publiées ces dernières semaines sur le budget 2021, et alors que ce budget est en discussion à l’Assemblée nationale, I4CE souligne néanmoins de nombreux points de vigilance.
  • 03/09/2020 Billet d'analyse

    Volet climat du plan de relance : « Jusqu’ici tout va bien »

    Le gouvernement vient de dévoiler officiellement le contenu de son plan de relance de 100 milliards, dont une partie est dédiée à la lutte contre le dérèglement climatique. S’il faudra attendre d’avoir tous les détails pour juger de la capacité de ce plan à mettre la France sur la voie de la neutralité carbone, Louise Kessler et Quentin Perrier d’I4CE considèrent que c’est un bon début : les montants alloués à la rénovation énergétique des bâtiments, à la mobilité ou à la production d’énergie correspondent, dans les grandes lignes, aux besoins de financements publics additionnels identifiés par I4CE avant l’été.
  • 15/07/2020 Billet d'analyse

    France : 18 Mds € pour les énergies fossiles depuis le début de la crise

    Un consortium international de 14 Think Tanks dont I4CE a lancé le site « Energy Policy Tracker », afin de suivre les aides publiques adoptées depuis le début de la crise par les pays du G20 et qui auront un impact sur le climat. Il en ressort que jusqu’à aujourd’hui, beaucoup plus d’aides ont été accordées par ces pays aux énergies fossiles qu’aux énergies propres. Et en France ? Louise Kessler, directrice du Programme Economie d’I4CE, revient sur les aides déjà adoptées en France ainsi que sur celles qui en sont encore au stade d’annonce.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.

Fermer