Avec 18 milliards de financements publics sur deux ans dédiés à la lutte contre le dérèglement climatique, le plan de relance va permettre à la France de rattraper une partie de son retard sur la stratégie nationale bas carbone. Dans ce document qui fait la synthèse des analyses d’I4CE publiées ces dernières semaines sur le budget 2021, et alors que ce budget est en discussion à l’Assemblée nationale, I4CE souligne néanmoins de nombreux points de vigilance.       
Au sommaire: 
- I4CE – L’Institut de l’économie pour le climat - Nos domaines d’expertise - La France a rattrapé son retard « climat » depuis les mesures d’urgence prises avant l’été - En juillet 2020, I4CE avait fait une proposition d’un plan de financement de l’action climat - Depuis 2015, le Panorama des financements climat en France donne le « gap » d’investissements - Le volet climat du plan de relance représente ~18 Mds € sur deux ans - Ce n’est pas qu’une question de financements - Soutenir l’investissement « vert » des collectivités territoriales nécessitera plus que des financements - Le plan de relance répond en partie aux demandes de la Convention Citoyenne pour le Climat - Ces investissements devront être pérennisés pour mettre la France sur la voie de la neutralité carbone - Le budget vert : un outil qui permet de pousser la cohérence climatique des politiques publiques - Du budget vert au verdissement du budget