warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

La COP24 s’est ouverte dimanche 2 décembre à Katowice en Pologne. L’équipe d’I4CE sera présente tout au long des deux semaines de négociation, afin de présenter dans une dizaine de side-events ses dernières réalisations, que ce soit sur la tarification du carbone, le suivi des investissements climat, la prise en compte du climat par les acteurs financiers ou la certification carbone des pratiques innovantes dans les territoires.

 

L’utilisation des « revenus carbone »

I4CE participera à trois side-events pour partager ses travaux sur l’utilisation des revenus issus des taxes et marchés carbone à travers le monde. La question de l’usage de ces revenus est clé pour l’acceptabilité des politiques de tarification carbone, et I4CE a analysé ce que les pays à travers le monde en ont fait. Affectation à la lutte contre les changements climatiques, baisse d’autres taxes, affectation au budget général…. Les options retenues par les pays étudiés sont nombreuses. Et s’il n’y a pas de recette miracle pour bien utiliser ces revenus, il y a néanmoins un ingrédient indispensable : la discussion élargie sur leur utilisation. Retrouvez ici la première publication d’I4CE sur ce thème, en attendant le rapport Carbon Revenues – à paraitre début 2019 – et réalisé en collaboration avec la Banque mondiale et l’AFD.

 

Le suivi des investissements climat

Si la transparence sur l’utilisation des revenus issus de la tarification du carbone est clé, il en est de même pour tous les investissements réalisés dans chaque pays pour le climat, pour leur financement et pour les écarts avec les besoins d’investissements pour progresser vers la neutralité carbone. I4CE publie depuis plusieurs années un état des lieux des investissements climat en France, dont l’édition 2018 vient de paraitre. Afin que le suivi des investissements se développe dans d’autres pays européens, I4CE collabore actuellement avec des acteurs polonais ou encore allemands. Le side-event organisé le 10 décembre sur ce thème sera l’occasion de renforcer le réseau européen en cours de construction, afin que – à terme – l’UE et tous ses Etats membres soient en capacité de suivre concrètement la dynamique d’investissement pour le climat et les besoins d’amélioration des politiques publiques.

 

La certification carbone des pratiques innovantes dans l’agriculture et la forêt

Le 6 décembre, lors d’un side-event dédié à la mobilisation du secteur des terres pour lutter contre les changements climatiques et co-organisé avec l’EIT Climate-KIC, I4CE présentera le label bas carbone. Ce label, issu des travaux d’I4CE et de nombreux partenaires, a été officiellement adopté il y a quelques jours à peine par le Ministère de la transition écologique et solidaire. Il permettra de certifier les réductions d’émission permises par des projets innovants dans les secteurs agricole et forestier, et donc aux porteurs de ces projets de les valoriser économiquement. Le side-event organisé à la COP24 sera également l’occasion de nouer des relations avec d’autres acteurs européens travaillant à la mise en œuvre de méthodes de comptabilité du carbone efficaces et transparentes.

 

La finance climat

Enfin, I4CE organisera et participera à de nombreux side-events sur la finance climat. I4CE accompagne depuis plusieurs années les acteurs de la finance – qu’il s’agisse d’investisseurs privés, de banques de développement ou des régulateurs financiers – afin de les aider à prendre en compte le changement climatique, et de trouver des solutions concrètes pour mesurer leurs risques climatiques ou encore aligner leurs portefeuilles d’investissement sur l’Accord de Paris. A la COP24, I4CE présentera ses analyses sur le reporting climat des investisseurs en France et le bilan de l’action des acteurs financiers réalisé dans le cadre de l’Observatoire de Climate Chance. En tant que Secrétariat de l’Initiative Climate Action in Financial Institutions, I4CE sera par ailleurs associé aux 30 événements organisés par les 42 institutions financières publiques et privées de cette initiative, pour faire le point sur la prise en compte du climat dans leurs opérations.

 

Perspectives de la tarification carbone au service de la transition écologique

Mercredi 5 décembre –  10:00 à 13:00

Pavillon Europe, salle Brussels

Partenaires: Climate Focus; ICAP; Ecofys; IETA; CDP; European Commission; Carbon Market Watch; Öko-Institut

Les politiques de tarification du carbone réduisent significativement les coûts d’atténuation, et créent des opportunités pour la transition écologique. Quatre tables-rondes thématiques se succèderont pour discuter l’état de l’art et les perspectives des politiques de tarification du carbone dans le monde, incluant leur contribution à la mobilisation de ressources domestiques dans les pays en développement.

I4CE participe à la seconde table-ronde de cet évènement (horaire approximatif 10:45-11:45), dédiée aux moyens de soutenir l’adhésion du public et des agences gouvernementales, en particulier à travers des stratégies de communication et d’usage des revenus adaptées.

 

Full Document here:

http://ec.europa.eu/clima/events/0124/calendar_en.htm#schedule

 

Renforcer le rôle du secteur des terres dans l’atténuation du changement climatique

Jeudi 06 décembre – 14h30 – 16h

Pavillon Européen

Partenaire : EIT Climate-KIC

Cet événement mettra en lumière le rôle clé que le secteur des terres peut et doit jouer dans la lutte contre le changement climatique, ainsi qu’un certain nombre de conditions préalables pour que ce rôle soit renforcé.

Il se concentrera en particulier sur les besoins de mécanismes de comptabilité plus efficaces et transparents, conduisant à la certification de solutions et de mécanismes innovants de finance carbone adaptés au nouveau contexte de l’accord de Paris. La volonté de plusieurs acteurs de s’engager dans ces solutions sera également soulignée.

Du suivi des financements climat nationaux aux plans d’investissements climat: quelles sont les prochaines étapes en France et dans le monde?

Lundi 10 décembre – 9h30 à 11h00

Espace France

Partenaires: Wise Europa, IKEM

Cet événement présentera la nouvelle pratique en matière de suivi des investissements et des financements consacrés au climat – et de la manière dont ils sont intégrés au processus des politiques publiques et de la planification. Les exemples de cinq années d’expérience d’I4CE en France et Allemagne, ainsi que des projets similaires en la Pologne, au Maroc, en la Lettonie et en la République tchèque seront évoqués.

Accélérer la transition écologique par la tarification carbone : propositions concrètes

Lundi 10 décembre –  11:15 – 12:15

Pavillon France

Partenaires: MTES ; Orsted , Banque Mondiale

Les politiques de tarification du carbone réduisent significativement les coûts d’atténuation, et créent des opportunités pour la transition écologique. I4CE participe à l’invitation du Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire à cette table-ronde dédiée à l’intérêt des politiques de tarification du carbone pour accompagner et accélérer la transition écologique.

Le bon message : éléments de communication effective pour la tarification du carbone

Lundi 10 décembre –  15:00 à 16 :30

Pavillon CCNUCC – Salle Warmia

Partenaires: Climate Focus ; Citizen’s Climate Lobby ; Banque Mondiale ; AFD

L’acceptabilité est un facteur clé du succès des politiques de tarification du carbone. Ce side-event présente les principes-clé de stratégies d’engagement efficaces pour la tarification du carbone, sous l’angle de la communication et de l’usage des revenus générés par ces politiques. Il intègrera un retour d’expérience de pays en développement ayant implémenté un mécanisme de tarification du carbone.

Full Document here:

https://seors.unfccc.int/seors/reports/events_list.html?session_id=COP%2024

 

PRÉSENTATION

 

VIDEO DE L’EVENEMENT

 

Nouveaux horizons pour la finance climatique : rendre public les risques et créer des opportunités

Mercredi 12 December 2018 – 10:30—12:00

Pavilion Européen

Organisateurs: EBRD, AFD/IDFC, IDB, Climate Action in Financial Institutions Initiative

L’événement portera sur l’expérience de la définition de la finance climat et le reporting de ces flux. Sur la base de cette expérience croissante, le sujet se recentre désormais sur la divulgation des risques et l’utilisation de cette information pour créer des opportunités d’investissement.

 

Passer à grande echelle: Politique fiscale financement mixte pour mobiliser le capital public et privé pour l’action climat

Mercredi 12 Décembre 2018 – 12:30-14:00

Pavillon Européen

Partenaires: Climate Action in Financial Institutions, Climate Policy Initiative, Green Fiscal Policy Network

Cet événement mettra en lumière des exemples concrets de mobilisation de capitaux publics et privés pour l’action climatique – notamment ceux du Global Innovation Lab for Climate Finance et du Green Fiscal Policy Network.  Les participants à l’Initiative Climate Action in Financial Institutions partageront leur expérience et recommandations pour diffuser ce types d’approches pour assurer une transition économique plus large vers la durabilité.

 

Evaluation et suivi des actions climatiques non étatiques : présentation du 1er rapport de l’Observatoire Climate Chance

Mercredi 12 décember – 14h00 à 15h30

Pavillon France

Organisateur : Climate Chance Association

L’objectif de l’Observatoire Climate Chance est de crédibiliser les engagements pris par les acteurs non-étatiques dans leur diversité, de mettre en évidence les actions, de proposer des recommandations fondées sur des résultats chiffrés, avec des éclairages sur des actions qualitatives dans tous les domaines émetteurs de GES. Cela permet de faire le lien avec le cadre national et expliquer davantage les trajectoires d’émissions nationales.

L’Observatoire vise ainsi à analyser chaque année l’action climat non-étatiques en toute indépendance et à publier un rapport annuel, aux objectifs multiples :

  • Mettre en scène le potentiel d’action des acteurs non-étatiques contre le changement climatique, en donnant une vision globale des tendances chiffrées et des initiatives des acteurs non-étatiques. La mise en contexte de ces données quantitatives et qualitatives avec l’évolution des GES à l’échelle mondiale, nationale et sectorielle et avec les actions climats des acteurs non-étatiques. Le croisement des données des émissions sectorielles, avec les actions non-étatiques expliquera les évolutions importantes des émissions observées.
  • Identifier les secteurs ou les sujets où l’action climatique est insuffisante et rencontre des problèmes de mise en œuvre ou de documentation.

Ce side-event sera l’occasion de présenter le premier rapport de l’Observatoire Climate Chance, dans le cadre de la COP24 et sur le Pavillon de la France, avec différents partenaires ayant apporté leurs contributions à cette publication.

Ian Cochran présentera le chapitre sur le bilan des activités du secteur financier préparé par Maria Scolan de la Caisse des dépôts. I4CE a été impliqué dans le pilotage scientifique du chapitre.

Contact


Julia GRIMAULT

Chef de projet - Territoires et climat

Julia travaille en tant que cheffe de projet sur la contribution des forêts à la lutte contre le changement climatique.

Elle a rejoint l’équipe en 2014 pour reprendre la coordination du Club Carbone Forêt-Bois, qui rassemble les décideurs publics, privés et la recherche dans l’objectif de mutualiser les connaissances sur les moyens techniques et les incitations économiques pour renforcer le rôle de la filière forêt-bois dans l’atténuation du changement climatique.

Elle a également travaillé sur la comptabilisation du carbone forestier et les mécanismes de certification carbone (suivi, notification, vérification), en coordonnant le volet forestier du projet VOCAL et contribuant à la création du Label Bas-Carbone français notamment.

Avant de rejoindre I4CE, Julia a travaillé à la Direction Générale de l’Energie et du Climat du Ministère de la Transition Écologique et Solidaire sur les enjeux liés à la comptabilisation du carbone forestier dans le cadre du Protocole de Kyoto.

Elle est diplômée d’école de management (Audencia) et également titulaire d’un master recherche en géographie (politiques territoriales et développement durable), où elle s’est notamment concentrée sur les thématiques agricoles et forestières.

Clément METIVIER

Chargé de recherche - Industrie, Energie et Climat

Clément Métivier a rejoint I4CE en septembre 2017 en tant que chargé de recherche, au sein du programme Industrie, Energie et Climat. Au sein d’I4CE, il contribue au développement de projets sur les thématiques « gouvernance du climat et politiques publiques ».

Diplômé d’un Master en affaires internationales et politiques de l’environnement à Sciences Po Paris, il a également étudié à l’université de Californie à Los Angeles. Clément a travaillé à la préparation de la COP21 pour l’ambassade de France aux Etats-Unis, puis dans l’équipe en charge des négociations internationales sur le climat au Ministère de l’environnement français en 2016.

Clément a également été actif au sein de l’ONG internationale CliMates, où il a pu s’impliquer sur divers projets en lien avec les négociations sur le climat, notamment en dirigeant en 2015 le projet COP in MyCity.

Dr. Sébastien POSTIC

Chef de Projet – Industrie, énergie et climat

Les domaines de recherche de Sébastien se centrent actuellement sur les thématiques de valorisation du carbone et de transition énergétique dans les contextes de développement, tant du point de vue de leur efficacité climatique que de leur contribution à la lutte contre la pauvreté et la réduction des inégalités. Il a rejoint I4CE après une thèse de doctorat franco-chilienne dédiée à l’élaboration d’un outil de planification énergétique régional pour l’Amérique du Sud.

Il a par ailleurs travaillé sur l’évolution de la matrice énergétique sud-américaine en réponse aux engagements de l’Accord de Paris (NDCs), la compétition entre énergie et secteur forestier pour l’atténuation en Amérique du Sud, l’adaptation au changement climatique (particulièrement de la production électrique, sous scénarios hydrologiques incertains), et sur les perspectives de moyen-long terme des Smart Grids et Smart Buildings en Europe dans le cadre du paquet Énergie-Climat européen.

Sébastien est ingénieur diplômé de l’Ecole Polytechnique, titulaire d’un Mastère Spécialisé en Optimisation des Systèmes Énergétiques de MINES ParisTech et d’un double doctorat MINES ParisTech/Université du Chili.

Dr. Ian COCHRAN

Conseiller senior Investissement

Ian Cochran est Conseiller senior investissement chez I4CE où il encadre les travaux de ce think tank sur les thèmes de l’investissement, du climat et de la Finance. Depuis presque dix ans, Ian travaille dans le domaine du climat et de la politique environnementale. Son expertise se concentrant sur l’intégration du changement climatique dans la prise de décision et la gouvernance institutionnelle. Il soutient le travail de son équipe sur un large éventail de sujets liés à l’investissement, y compris le rôle des institutions financières publiques dans la transition au bas carbone; l’intégrité environnementale des produits financiers; la perception du risque climatique par les acteurs financiers; les flux financiers nationaux et internationaux liés au climat ; et l’alignement du financement du développement et les objectifs à long terme du changement climatique. Ian est titulaire d’un doctorat en sciences-économiques de l’Université Paris-Dauphine, d’un Master d’Affaires Publiques à  Sciences-Po Paris et d’un Bachelor (BA) d’études politiques de Syracuse University (Etats-Unis). Avant de rejoindre I4CE, il a travaillé à l’Organisation pour la coopération économique et le développement (OCDE). En 2015, Ian a participé en tant que co-rapporteur à l’élaboration du rapport pour la Présidence Française sur la finance climat innovante « Mission Canfin-Grandjean). Ian enseigne également dans plusieurs masters à Sciences Po- Paris et l’Université Paris-Dauphine.

Alice PAUTHIER

Chargée de recherche - Finance, investissement et climat

Les domaines de recherche d’Alice portent sur la prise en compte du climat par les institutions financières. Elle participe aux missions attribuées à I4CE en tant que Secrétariat de l’initiative ‘Climate Action in Financial Institutions’.
Avant de rejoindre l’équipe d’I4CE, Alice a travaillé au sein de l’ONG de développement Electriciens sans frontières et a été un membre actif du bureau de l’association CliMates. Elle est diplomée d’un Master en Energie, Finance, Carbone de l’Université Paris Dauphine et d’un Master en Géoéconomie d’IRIS Sup et de Grenoble Ecole de Management.
loading
×