Publications

Étude Climat

Déficit d’investissement climat européen : Une trajectoire d’investissement pour l’avenir de l’Europe

Les investissements climats ont augmenté de 9 % dans l'Union européenne en 2022. Ce rapport constate que le Green Deal européen prend de l'ampleur sur le plan économique, mais que les investissements dans la modernisation du secteur de l'énergie, des transports et des bâtiments doivent encore doubler pour que l'UE atteigne les objectifs climatiques de 2030. 

Lire l'étude
Contact Presse Amélie FRITZ Responsable communication et relations presse

Inscrivez-vous à notre liste de diffusion :

Je m'inscris !
Billets & études
Filtrer :
  • 27/10/2023 Édito de la semaine
    Industrie du bois : que font nos voisins européens ?
    La France prend conscience, année après année, de la dégradation drastique du puits de carbone de ses forêts. La mortalité des arbres augmente fortement avec les sécheresses et les crises sanitaires. Or, nous avons besoin de ce puits de carbone pour atteindre nos objectifs climatiques. Nous devons le préserver en améliorant la résilience de nos forêts mais aussi, on y pense moins, en faisant le meilleur usage possible du bois récolté dans nos forêts. La stratégie climatique française compte d’ailleurs beaucoup sur la maximisation du puits dans les produits bois, c’est à dire sur une plus grande utilisation du bois récolté pour fabriquer des produits à longue durée de vie, dans la construction notamment. Certains produits stockent du carbone dans la durée et ne sont pas uniquement ceux que l’on imagine au premier abord comme nous l’avions montré dans une précédente étude. 
  • 26/10/2023 Étude Climat
    Développer les usages du bois à longue durée de vie : regard sur les filières allemande, roumaine et suédoise
    L’atteinte de la neutralité carbone passera par une réorientation des bois de faible diamètre et qualité vers les usages longs. Pour atteindre la neutralité carbone, la France compte sur son puits de carbone pour absorber les 80 MtCO2éq d’émissions qui resteront en 2050. Un puits de carbone plus faible obligerait à réduire encore davantage les émissions des autres secteurs (transports, agriculture, industrie…) pour lesquels la France table sur une déjà drastique division par six. Entretenir et accroître notre puits doit donc être une préoccupation majeure de la politique climatique nationale.
  • 20/10/2023 Édito de la semaine
    Mettre l’accessibilité au cœur de la transition
    L’inflation que connait actuellement la France, de l’ordre de 5 % par an sur la période 2022-2023, représente à plusieurs égards un défi pour l’action climatique. Elle met à mal la capacité des ménages à entreprendre les investissements nécessaires à la transition, en pesant lourdement sur leur pouvoir d’achat et en entraînant des hausses du prix de certains équipements. En augmentant le coût du financement, elle rend aussi ces investissements plus difficiles à financer.
  • 19/10/2023 Étude Climat
    La transition est-elle accessible à tous les ménages ?
    Analyse des aides publiques pour investir dans la rénovation performante des logements et la mobilité électrique. La transition nécessite de garantir l’accès à des solutions bas-carbone pour tous les ménages. La question de l’accès à la transition pour tous les ménages, en particulier pour les ménages modestes et les classes moyennes, est devenue centrale dans le débat public français, comme l’a récemment illustré la mention du Président d’une « écologie accessible et juste qui ne laisse personne sans solution » dans son discours sur la planification écologique. Cette prise de conscience fait notamment suite à l’épisode des gilets jaunes : attendre des ménages qu’ils agissent en faveur de la transition s’ils n’ont pas accès aux solutions – voiture électrique, transports en commun, isolation du logement, changement de chauffage… - génère un rejet des politiques de transition et nous conduit collectivement dans l’impasse.
  • 13/10/2023 Édito de la semaine
    Budgets verts des collectivités
    La généralisation des budgets verts au sein de l’ensemble des collectivités locales est dans l’air depuis plusieurs mois, et pourrait faire l’objet d’une transcription législative dans les semaines à venir. Une intention à saluer mais qui exige de clarifier ce dont on parle vraiment, et de savoir pourquoi on le fait. Les collectivités territoriales n’ont pas attendu l’État pour enclencher des démarches d’évaluation de l’impact environnemental de leurs dépenses : elles sont plus d’une centaine, de toute taille et de tout niveau, à l’avoir fait ou à être sur le point de le faire. Et le bilan qu’elles en tirent est positif, selon le retour d’expérience que publie aujourd’hui I4CE.
  • 12/10/2023 Billet d'analyse
    « Budgets verts » des collectivités : saison 2, épisode 1
    Après une première saison des « budgets verts » des collectivités, durant laquelle une centaine de collectivités volontaires se sont lancées dans l’analyse climat de leur budget, ces prochaines semaines devraient voir le lancement d’une nouvelle saison.
  • 12/10/2023 Étude Climat
    Budgétisation verte : retours d’expérience des collectivités
      L’heure du bilan, 4 ans après les premières expérimentations   Une dynamique autour de la budgétisation verte au sein des collectivités territoriales se met en place : en quatre ans, une centaine d’entre elles, de toutes tailles et de tous échelons, se sont lancées dans la démarche ou vont le faire, dont la quasi-totalité […]
  • 09/10/2023 Billet d'analyse
    Prendre un premier « STEP » vers un plan d’investissement dans les technologies propres
    La Plateforme des Technologies Stratégiques pour l'Europe (STEP) de l'Union Européenne (UE) constitue un soutien important pour débloquer les financements publics futurs en faveur des technologies propres. Dans ce blog, Ciarán Humphreys soutient que les États membres devraient soutenir une solution européenne. 
  • 05/10/2023 Billet d'analyse
    Planification écologique de l’agriculture : regarder par-dessus la haie
    « L’agriculture c’est compliqué ». C’est ce que répondait le Ministre Christophe Béchu lors de la première étape de son tour de France de l’écologie en Bretagne fin septembre, face à un public venu comprendre l’heuristique de la planification écologique annoncée quelques jours plus tôt par le président de la République. Si le projet de loi de finances 2024 propose bien des premières mesures de planification écologique, il laisse de côté les thématiques clés de l’élevage et des habitudes alimentaires. Au-delà du budget de l’État, la planification écologique « à la française » doit mieux se coordonner avec les autres politiques nationales et européennes, et surtout avec la Politique agricole commune (PAC). 
  • 05/10/2023 Billet d'analyse
    Adaptation : le projet loi de finances 2024 concrétise des avancées mais reste loin du compte
    La présentation du projet de loi de finances (PLF) 2024 est l’occasion pour nous de faire le point sur les sujets qui avancent et ceux qui stagnent en matière d’adaptation au changement climatique de la France. Si notre analyse du budget précédent révélait le peu de place laissé à l’adaptation, qu’en est-il un an après ? Le PLF2024 concrétise enfin certaines avancées, mais le compte n’y est toujours pas.  Des angles morts importants demeurent. Surtout, les avancées présentées sont encore trop réactives, visant principalement la gestion de crise, et laissent de côté les premières étapes vers des transformations plus systémiques. 
  • 04/10/2023 Billet d'analyse
    Ma PrimeRénov’ : une réforme et un budget cohérents avec la planification écologique ?
    La planification écologique du gouvernement vise l’objectif ambitieux de tripler le nombre de rénovations globales dès 2024. En parallèle, le gouvernement s’attelle à la réforme du barème de MaPrimeRénov’ et accorde des crédits supplémentaires à ce dispositif dans le projet de loi de finances 2024. Le barème et le budget associé sont-ils à la hauteur de cette ambition ?
  • 03/10/2023 Billet d'analyse
    Climat : les 5 débats incontournables du marathon budgétaire
    Le climat et la planification écologique occupent une place centrale en cette rentrée budgétaire. La loi de programmation des finances publiques, qui doit encore être discutée avec le Sénat, exige désormais du gouvernement une stratégie pluriannuelle de financement de la planification. Le projet de loi de finances pour 2024, qui va bientôt entrer au Parlement, consacre quant à lui 7 milliards d’euros supplémentaires pour accompagner la transition des ménages, des entreprises et des collectivités. Ces 7 milliards n’épuisent pas la question du financement de la transition climatique et nous vous proposons, dans ce billet, un tour d’horizon des débats incontournables pour le climat qui auront lieu ou qui – selon I4CE – devraient avoir lieu pendant ce véritable marathon budgétaire.
  • 02/10/2023 Tribune
    Transition climatique : la France se dote enfin des bons outils
    Élément indispensable d’une planification écologique, la stratégie de financement était jusqu’à présent précisée année après année dans la loi de finances. Le Gouvernement va désormais élaborer une stratégie pluriannuelle, à même de donner de la visibilité à l’État et aux acteurs privés. Il était temps. 
  • 29/09/2023 Édito de la semaine
    Plan national d’adaptation au changement climatique : qu’en attendre ?
    Un projet de plan national d’adaptation au changement climatique, le troisième PNACC, sera présenté par le gouvernement d’ici la fin de l’année comme rappelé lundi par le président de la République. Ce plan devra être ambitieux pour préparer la France à faire face aux impacts du changement climatique. Au-delà de la nouvelle trajectoire de réchauffement de référence (TRACC), que devrait contenir ce plan ? Ce plan devra présenter des mesures concrètes, et y associer un budget suffisant pour leur mise en œuvre. Pour certains chantiers de l’adaptation, certaines mesures déployables à court-terme sont déjà identifiées. 
  • 20/09/2023 Hors série
    Climat : le risque de la polarisation – Rapport d’activité 2023
    I4CE produit des expertises innovantes afin d’informer les débats sur les politiques publiques pour la transition climatique. Mais nous ne faisons pas qu’écrire des rapports, nous voulons avoir de l’impact. Nous allons au contact des décideurs, des médias, des parties prenantes pour apprendre d’eux et faire que ces politiques progressent, concrètement. Nous vous invitons, en parcourant notre rapport d’activité, à découvrir les débats qui intéressent I4CE, les changements majeurs de politique publique des douze derniers mois et comment nous y avons contribués.
  • 15/09/2023 Édito de la semaine
    L’Europe doit passer du déni à l’acceptation dans la course aux technologies propres
    Les psychologues parlent parfois des cinq étapes du deuil : le déni, la colère, le marchandage, la dépression et l'acceptation. La réaction européenne à l'Inflation Reduction Act, adopté il y a un an, a été étonnamment similaire à ces étapes du deuil. Colère des décideurs politiques face au protectionnisme américain. Dépression du secteur privé qui craint que l'Europe prenne un retard insurmontable dans la course mondiale aux technologies propres. Déni sur l'écart entre les efforts de l'UE et des États-Unis, en arguant que la somme de toutes les dépenses de l'UE et des États membres dans le domaine des technologies propres équivaut à une estimation conservatrice de ce que propose le seul IRA, sans prendre en compte l'ensemble des mécanismes américains qui subventionnent les cleantech au niveau fédéral et étatique.
  • 14/09/2023 Étude Climat
    Comment renforcer le Fonds européen pour l’innovation en faveur du climat, compétitivité et sécurité énergétiques
    Le Fonds européen pour l'innovation (FEI) de l'Union européenne représente la plus grande source de financement de l'innovation en matière de climat en Europe. Il joue un rôle essentiel dans l'action climatique européenne, la sécurité énergétique et le leadership technologique. Afin de libérer tout le potentiel de la cleantech européenne, un soutien public accru est nécessaire pour aider davantage d'entreprises et de projets à surmonter les « vallées de la mort » inhérentes à l'innovation et à la mise à l'échelle de la cleantech. 
  • 13/09/2023 Tribune
    Appel en faveur d’une politique industrielle verte européenne
    Le mandat de cette Commission touche à sa fin. Il est temps de réfléchir à l'avenir de l'action climatique de l'Union européenne (UE). L'année dernière, la France et l'Allemagne ont appelé à une politique industrielle verte de l'UE, mais depuis lors, l'UE n'a pas encore fait preuve de leadership. L'approche de l'UE doit s'articuler autour de trois éléments essentiels : la vision, le financement et la gouvernance. Dans cette tribune, Stiftung KlimaWirtschaft et I4CE appellent la France et l'Allemagne à s'unir dans le leadership et, avant les élections européennes, et appellent à une réponse européenne au grand défi du 21ème siècle.
  • 08/09/2023 Édito de la semaine
    Financement du développement : des paroles aux actes
    La définition d’un nouveau « Pacte financier mondial », pour reprendre les termes pour le moins ambitieux d’Emmanuel Macron,  laisse peu de temps au repos. Nombreux sont les évènements internationaux qui se donnent pour objectif de repenser la manière dont les pays du Sud peuvent financer leur transition, avec le soutien des pays du Nord. La séquence d'événements qui a commencé cette semaine avec le sommet Finance in Common, le sommet africain sur le climat et le G20, et qui va se poursuivre avec les assemblées annuelles de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international, sera déterminante. Elle révèlera si les multiples résolutions exposées au cours du premier semestre 2023 pour réformer le financement du développement étaient des vœux pieux, ou les premières briques d'une nouvelle architecture financière internationale. 
  • 31/08/2023 Billet d'analyse
    Comment créer des synergies entre la finance pour le développement et la finance climat
    Le développement durable et le changement climatique sont deux questions urgentes et interconnectées que les pays se sont engagés à traiter au niveau international. L'Agenda 2030 pour le développement durable, qui s’articule autour des 17 objectifs de développement durable (ODD), dont l'action contre le changement climatique, a été adopté par l'Organisation des Nations unies (ONU) en 2015. La même année, l'Accord de Paris a été adopté par les parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Ces deux instruments comportent des objectifs mondiaux et nationaux précis à moyen et à long terme qui sont encore loin d'être atteints. Cet article présente quelques pistes pour favoriser une approche intégrée.

Inscrivez-vous à notre newsletter

Une fois par semaine, recevez toute l’information de l’économie pour le climat.

Fermer