warning icon
YOUR BROWSER IS OUT OF DATE!

This website uses the latest web technologies so it requires an up-to-date, fast browser!
Please try Firefox or Chrome!

NOS


ARTICLES DE PRESSE


Alors que le gouvernement français s’apprête à/vient de publier son « budget vert », c’est-à-dire l’évaluation environnementale de son projet de budget 2022, Morgane Nicol d’I4CE et Michel Colombier de l’Iddri reviennent sur ces exercices qui ont le vent en poupe dans de nombreux pays et collectivités. Ils rappellent qu’un « budget vert » ne dispense pas d’une stratégie de transition écologique et doit servir à élaborer un plan de financement de la transition. (...)



Lutter contre le changement climatique va nécessiter des financements publics importants au cours des prochaines décennies. Pour Benoît Leguet, directeur général de l'Institut de l'économie pour le climat (I4CE), il est indispensable de programmer dans la durée ces financements, en instituant une loi de programmation des finances publiques pour le climat. (...)




Les scénarios du GIEC sont constamment cités lorsqu’on s’intéresse au climat et à son évolution, mais parfois à tort et à travers, et souvent sans compréhension fine de ce qu’ils impliquent. A l’occasion de la sortie du dernier rapport du GIEC, dans lequel cinq nouveaux scénarios ont fait leur apparition, Charlotte Vailles d’I4CE vous explique comment ils ont été construits et quelles informations sont disponibles à leur sujet. (...)





L’un des objectifs fondamentaux de l’Accord de Paris est de rendre « les flux financiers compatibles avec un […] développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux changements climatiques ». Depuis 2015, les institutions financières de tous types – des banques de développement aux propriétaires d’actifs et aux fonds de pension – se sont engagées à « aligner » leurs portefeuilles avec l’Accord de Paris. (...)





Selon les données publiées aujourd'hui sur le site EnergyPolicyTracker.org - dont I4CE est partenaire - et un nouveau briefing de Big Shift Global, les neuf principales banques multilatérales de développement auraient fourni au moins 12 milliards de dollars à des projets d'énergies propres et 3 milliards de dollars à des énergies fossiles depuis le début de la pandémie. (...)


- PAGE 1 OF 9 -
loading
×